"L'Évangile tel qu'il m'a été révélé"
de Maria Valtorta

© Fondazione Maria Valtorta cev.

Se repérer

Consulter la Bible en ligne

Aller sur le forum

Qui sommes-nous ?


Retour à l'index des thématiques

Accueil >> Plan du Site >> Index des thématiques.

Traduction automatique de cette fiche :
 -  -  -   

Tentation.  
Voir aussi la fiche spécifique sur les Tentations de Satan.


Dans "l'Évangile tel qu'il m'a été révélé"
Jésus a été tenté - Séduction et attirance vers le mal - Provocation

Jésus a été tenté.
Haut de page.

 Tentation de Jésus au désert : Désert de Juda 2.5         

 La tentation et le péché : "La tentation vous mord comme ce désir, Judas. Satan le rend plus aigu, plus précis, plus séduisant que tout assouvissement. En outre, l'acte apporte une satisfaction et parfois le dégoût, tandis que la tentation ne faiblit pas, mais comme un arbre qu'on a taillé développe une plus abondante floraison." - "Et tu n'as jamais cédé ?" - "Je n'ai jamais cédé." - "Comment as-tu pu ?" - "J'ai dit : "Mon Père, ne m'induis pas en tentation" 2.32

 Il y eut une fois quelqu’un qui me demanda si, au cours de la tentation, je n’avais jamais cédé. Et qui fut stupéfait de ce que Moi, le Messie, j’eus demandé, pour résister, l’aide du Père en disant : ''Père, ne m’induis pas en tentation". 2.44         

 Cette heure est beaucoup plus pénible que celle que j'ai vécue avec ton esprit et le mien au désert... Et elle est bien plus forte la tentation présente de ne pas aimer et de ne pas supporter à mes côtés l'être visqueux et tortueux qui a pour nom Judas 5.5  

 Je dois connaître tout de l'homme, sauf la faute consommée. Et cela non par l'effet d'une barrière mise par mon Père à la chair, au monde et au démon, mais par ma volonté d'homme. Je suis comme vous. Mais je sais vouloir plus que vous. Aussi je subis les tentations, mais je ne cède pas aux tentations et c'est en cela que réside, comme pour vous, mon mérite. 7.224         

 Et tu ne penses pas que j'ai une vie, des affections, et des devoirs aussi, envers ma Mère, et que ces choses m'incitent à fuir le danger ? Lui. le Serpent, appelle cela "danger", mais son vrai nom c'est "Sacrifice". 7.224


Séduction et attirance vers le mal.
Haut de page.

 Satan, tu l'as vu, se présente toujours avec un extérieur sympathique, sous un aspect ordinaire – Le repousser 2.6    

 Commentaires sur la chute dans la tentation de Samson 2.59           

 La tentation est-elle un mal ? Elle ne l'est pas. C'est l'œuvre du Malin, mais elle se change en gloire pour celui qui en triomphe. 2.95   

 Ne pas rester seul dans la tentation 2.106

 Connaître le fruit défendu : Parallèle de la tentation de Judas avec Eve à propos de son désir de connaître la grotte de la pythonisse à Endor 3.49          

 Être tenté ce n'est pas un péché. Au contraire, c'est la bataille qui procure la victoire. 5.28         

 Aucun d'entre eux ne comprend... Ce n'est pas leur faute. C'est Satan qui crée les fumées pour qu'ils ne voient pas et qu'ils soient comme ivres et sourds et donc non préparés... et plus faciles à fléchir... Mais toi et Moi, nous les sauverons malgré les embûches de Satan. 6.147          

 Toute chute a sa préparation dans le temps. Plus la chute est grave, et plus elle est préparée. 7.162    

 L'homme ! Oh ! plus qu'un roseau fragile et un délicat liseron, il est facilement plié par la tentation et porté à s'accrocher là où il espère trouver du réconfort. 7.190     

 Beaucoup ne savent pas distinguer entre tentation et faute consommée. La première est une épreuve qui donne du mérite et n'enlève pas la grâce, la seconde est une chute qui enlève le mérite et la grâce. 7.236      

 Parfois l'homme confond le péché et la tentation, ou bien porte le même jugement sur des excitations créées artificiellement par un appétit malsain, et les pensées qui s'élèvent par la réaction d'une souffrance maladive, ou aussi parce que parfois la chair et le sang ont des appels imprévus qui résonnent dans l'âme avant qu'elle ait le temps de se mettre en garde pour les étouffer. 8.16


Provocation
Haut de page.

 Tu ne tenteras pas le Seigneur Ton Dieu : On ne plaisante pas avec les dons de Dieu et on ne se moque pas de Lui.". 2.94

 Souvenez-vous-en, ce n’est pas Dieu qui porte au Mal, mais c’est le Mal qui tente 3.64


Dans les autres ouvrages de Maria Valtorta
Haut de page.

Indexation en cours.

Cahiers de 1943                                                                          Voir le sommaire des "Cahiers" =>

  Catéchèse du 1er juillet : Il ne faut pas s’étonner qu’un âme subisse des tentations. Même que la tentation est d’autant plus violente que l’âme est plus avancée dans ma voie […] Que croyez-vous ? Que mon calice n’ait été que celui de la douleur ? Non, créatures qui m’aimez. Le Christ — il vous le dit pour vous donner du courage — a subi la tentation avant vous.

Cahiers de 1945 à 1950                                                            Voir le sommaire des "Cahiers" =>

  Catéchèse du 18 février 1947 : Seul l’homme peut être tenté, lui qui se compose de substance matérielle et de substance spirituelle … L’homme se trouve perpétuellement près de l’arbre du bien et du mal autour duquel Lucifer s’enroule, et il subit la tentation […] "Pouvez-vous encore soutenir que cet épisode (la réalité de la tentation de Jésus) est inconvenant ? Qu’il est hérétique ? Paul est-il donc hérétique quand, dans son épître, il me dit tenté en tout, "éprouvé en tout", "devenu semblable aux hommes" en tous points — chair, sang, intelligence, volonté —, comme vous ? Est-il hérétique quand il écrit aux Philippiens : (Ph 2, 5-8) "Ayez entre vous les mêmes sentiments qui sont dans le Christ Jésus: lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. Mais il s’anéantit lui même, prenant la condition d’esclave, et devenant semblable aux hommes" ?"


Dans les textes fondamentaux chrétiens

Dans la Bible
Haut de page.

Note BibleOnLine. :       

La notion biblique de tentation n’est pas premièrement celle de séduction mais celle de mise à l’épreuve. La tentation peut avoir un rôle positif, celui de démontrer ou améliorer les qualités de quelqu’un, ou un rôle négatif, celui d’en montrer les faiblesses ou d’essayer de lui faire commettre une mauvaise action. Ainsi les Pharisiens ont mis Jésus à l’épreuve (le mot est le même que celui rendu par "tenter"), pour voir s’il démontrerait qu’il était le Messie selon leurs conceptions (Marc 8,11).           

Les chrétiens doivent s’éprouver, (s’examiner) eux-mêmes régulièrement, pour s’assurer que leur foi est vraiment réelle (2Co 13,5). Les gens peuvent tenter Dieu en le mettant au défi de démontrer la véracité de sa parole et la justice de ses voies (Psaume 78,18). Dieu éprouve son peuple en le mettant dans des situations qui révèlent la qualité de sa foi et sa piété (Genèse 22,1 ; Juges 2,22). Il le purifie ainsi comme le métal que l’on affine (Psaume 66,10), le conduisant ainsi à une plus grande expérience de son amour pour lui (Romains 5,3).    

Satan éprouve le peuple de Dieu en manipulant les circonstances dans les limites permises par Dieu (Job 1,12 ; 2,6 ; 1Co 10,13), pour essayer de le détourner de la volonté de Dieu. Il est appelé le tentateur (Matthieu 4,3) qui essaie toujours de faire tomber les chrétiens (1Pierre 5,9). Dieu permet que nous soyons tentés (Matthieu 4,1), mais il n’incite personne à faire le mal (Jacques 1,12). Les chrétiens doivent prier pour ne pas être exposés à la tentation (Matthieu 6,13) et ils doivent veiller pour ne pas y succomber (Matthieu 26,41)

Dans le catéchisme de l'Église catholique
Haut de page.

Jésus a été éprouvé en tout, d’une manière semblable, à l’exception du péché CEC § 538 et suivants  Le sacrement des malades fortifie contre les tentations du malin, tentation de découragement et d’angoisse de la mort CEC § 1520  Séduit par le Malin, dès le début de l’histoire, l’homme a abusé de sa liberté. Il a succombé à la tentation et commis le mal CEC § 1707  Grâce à la prudence, nous appliquons sans erreur les principes moraux aux cas particuliers et nous surmontons les doutes sur le bien à accomplir et le mal à éviter CEC § 1806  Nos péchés sont les fruits du consentement à la tentation CEC § 2846 et suivants.


Dans d'autres sources
Haut de page.

À venir.


Retour à l'index des thématiques.
Fiche mise à jour le
06/03/2019.