I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\MV15ANS.gif

L'œuvre de Maria Valtorta
© Centro Editoriale Valtortiano

Se repérer

Consulter la Bible en ligne

Aller sur le forum

Qui sommes-nous

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroAccueil.gif  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroOeuvre.gif  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroValtorta.gif  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroThemes.gif  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroBoutique.gif


Retour à l’Index des thématiques

Accueil >> Plan du Site >> Index des thématiques

Traduction automatique de cette fiche :
-       

Création, créatures, Genèse.

Dans "l'Évangile tel qu'il m'a été révélé".       
Création - Créatures     
Haut de page   

 Création, Genèse du monde.

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Pourquoi la Création 1.8     

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Partout... Tout ne cesse de le dire. Depuis l'herbe jusqu'à l'étoile, de l'eau au feu, de la laine à la nourriture, de la lumière aux ténèbres, de la santé à la maladie, de la richesse à la pauvreté. Tout dit : "Je suis le Seigneur". 2.86

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif La Genèse vit dans la nature  regarder veut dire croire, si on sait voir 3.20  

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Jésus est présent dans la création et dans la vie 3.65         

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif "Il n’y a pas une chose qui n’ait une bonne raison d’exister - Récit de la Genèse" 4.107         

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Depuis la Genèse, Dieu conduit l’humanité 4.150    

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Il n'y a rien de totalement nuisible dans la création. Seul le Mal est nettement et seulement nuisible 6.101        

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Par un ordre de sa Pensée, Dieu a créé le firmament et la terre, c'est-à-dire la masse de l'atmosphère et la masse de la poussière, l'incorporel et le corporel, ce qui est très léger et ce qui est lourd, mais tous les deux pauvres et vides encore, informes encore, parce qu'enveloppés dans les ténèbres, sans astres et sans vie. 7.203        

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Rien n'aurait existé si de toute éternité je n'avais pas dit "Oui" à mon Père, en me disposant à obéir et comme Dieu Fils et comme Homme, au moment que mon Père aurait trouvé juste. 7.212     

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif La Création n'accroît pas Dieu, elle ne le sanctifie pas, elle ne l'enrichit pas. Lui est infini. Il aurait été tel même si la Création n'avait pas existé. Mais Dieu-Amour voulait avoir de l'amour, et Il a créé pour avoir de l'amour. C'est uniquement de l'amour que Dieu peut tirer de la Création, et cet amour, qui est intelligent et libre uniquement chez les anges et les hommes, est la gloire de Dieu, la joie des anges, la religion pour les hommes. 8.16

Êtres créés, créatures
Haut de page.

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Les animaux et les plantes et tout ce que le Créateur a créé pour l'utilité de l'homme représentent donc un don d'amour et un patrimoine donné en garde par le Père à ses fils, afin qu'ils en usent dans leur intérêt et avec gratitude envers Celui qui a donné toute providence. Il faut donc les aimer et les traiter avec un soin convenable. 7.237           

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif L'âme vivante des créatures inférieures dont parle la Genèse n'est pas une âme telle que celle de l'homme. C'est la vie, simplement la vie, c'est-à-dire d'être sensible aux choses actuelles tant matérielles qu'affectives. Quand un animal est mort, il est insensible car avec la mort, pour lui, c'est la vraie fin. 7.237

Dans les autres ouvrages de Maria Valtorta.           
Haut de page   

Cahiers de 1943
Voir le sommaire

 

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Catéchèse du 22 août : La Terre, dont vous êtes si fiers et si férocement jaloux, n’est qu’une de ces poussières tournant dans l’infini, et pas la plus grande. Mais certainement la plus corrompue. Des vies et des vies pullulent dans les millions de mondes qui font la joie de votre regard dans les nuits sereines, et la perfection de Dieu vous apparaîtra quand vous pourrez voir, avec la vue intellectuelle de l’esprit réuni à Dieu, les merveilles de ces mondes. (page 249).      

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Puce.gif Catéchèse du 20 décembre : Un des points qui fait sombrer votre orgueil dans l’erreur — un point qui avilit par-dessus tout précisément votre orgueil en vous donnant une origine que vous répudierez comme étant dégradante si vous étiez moins dévoyés — est celui de la théorie darwinienne.

Cahiers de 1944
Voir le sommaire

 

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Catéchèse du 30 mai : Même si l’homme ne pouvait être tout esprit comme son Créateur, il pouvait — et Dieu voulut qu’il en soit ainsi — témoigner de son origine par la perfection d’un corps harmonieux et très beau, tel un vase vivant destiné à contenir un esprit sans la tache du péché. Que cela détruise la théorie honteuse selon laquelle vous descendriez d’un singe. C’est de Dieu que vous provenez, et non d’un animal que l’ancienne loi mosaïque qualifiait d’"immonde". Souvenez-vous: "Ceux des animaux à quatre pattes qui marchent sur la plante des pieds, vous les tiendrez pour impurs." Lévitique 11,27 (page 329)

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Catéchèse du 14 juillet : Le Puissant et l’Infini n’avait certainement pas besoin d’obtenir l’homme d’une évolution séculaire de singes. Le singe fut ce qu’il est dès l’instant où il fut créé et fit ses premiers bonds sur les arbres du paradis terrestre. L’homme fut ce qu’il est dès l’instant où Dieu le créa à partir de la boue et où il lui insuffla l’esprit, ce qu’il n’avait fait à aucune autre créature. (Genèse 2,7) – (page 437).

Cahiers de 1945 à 1950
Voir le sommaire

 

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Catéchèse du 30 décembre 1946 : J’apprends qu’on a retrouvé des squelettes d’hommes-singes dans une caverne. Je reste pensive, […] Jésus s’adresse à moi pour me dire : "Cherche la clé dans le chapitre 6 de la Genèse. Lis-le." […] Je comprends que les hommes sont subitement devenus corrompus et rien de plus. Je ne vois pas quel rapport peut avoir ce chapitre avec l’homme-singe  […] Tu n’es pas la seule à ne pas comprendre ! Les savants, les scientifiques, les croyants comme les athées ne le comprennent pas. Ecoute-moi attentivement. Et commence par lire: "Lorsque les hommes commencèrent à être nombreux sur la face de la terre et que des filles leur furent nées, les fils de Dieu — ou fils de Seth — trouvèrent que les filles des hommes — ou filles de Caïn —leur convenaient et ils prirent pour femmes toutes celles qu’il leur plut... (Genèse 6, 1-4) Quand les fils de Dieu s’unissaient aux filles des hommes et qu’elles leur donnaient des enfants... ce furent les héros du temps jadis, ces hommes fameux." Ce sont ces hommes dont la puissance du squelette étonne vos scientifiques, qui en concluent que, dans les premiers temps, l’homme était beaucoup plus grand et plus fort qu’il ne l’est actuellement, et ils déduisent de la structure de leur crâne que l’homme descend du singe. Ce sont là les erreurs habituelles des hommes devant les mystères de la création. (page 306 et suivantes).   

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Catéchèse de septembre à novembre 1950 : Il ne faut pas nier les miracles par souci de rationalisme. Ni celui de la création, ni celui de la guérison d’une âme ou d’un corps. La matière fut tirée du néant et ordonnée à sa fin particulière par Dieu […] Comment ceux qui veulent expliquer la création et la vie par une autogenèse et une polygenèse peuvent-ils nier que le Tout-Puissant puisse moins que ce qu’il a pu créer à l’origine, qui n’était pas même matière mais seulement chaos et qui n’a consisté d’ailleurs qu’en des choses limitées et imparfaites ? Est-il logique, purement logique et raisonnable, d’admettre le miracle du chaos qui s’ordonne tout seul, engendre tout seul la cellule, que la cellule évolue en espèce, et cette espèce en d’autres toujours plus parfaites et plus nombreuses, tandis que Dieu est décrit comme incapable de réaliser tout seul toute la création ? Est-il logique et raisonnable de soutenir la thèse de l’évolution de l’espèce, et même d’une espèce donnée jusqu’à la forme animale la plus parfaite puisque dotée de parole et de raison — même cela seulement —, quand on voit que, depuis des millénaires, toutes les autres créatures animales n’ont acquis ni raison ni parole bien qu’elles coexistent avec l’homme ? Chaque animal est tel qu’il a été créé il y a des millénaires de cela. Il y a eu, certes, des réductions structurelles, des croisements par lesquels les premières races créées ont produit des races hybrides. Mais on n’a jamais vu, au cours des années et des millénaires, le taureau cesser d’être ce qu’il est, pas plus que le lion ou le chien, qui vit pourtant avec l’homme depuis des siècles. On n’a pas davantage vu les singes devenir des hommes, ou du moins des animaux hommes, malgré les millénaires passés et ses contacts avec l’homme, dont il peut certes imiter les gestes mais pas la parole. Ces créatures inférieures démentent, avec l’évidence des faits, les élucubrations des amateurs de science uniquement rationnelle. Ils sont tels qu’ils étaient. La variété de leurs espèces témoigne de la toute-puissance de Dieu. Mais elles n’ont pas évolué. Elles sont restées telles qu’elles étaient, avec leurs instincts, leurs lois naturelles, leur mission particulière, qui n’est jamais inutile en dépit de ce qu’elle peut paraître. Dieu ne crée pas d’œuvres inutiles et totalement nuisibles. (page 601 et suivantes).

Livre d’Azarias
Voir le sommaire

 

À venir.

Leçons sur l’épître de saint Paul aux romains
Voir le sommaire

 

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Puce.gif Leçon n° 23 - Romains 7, 14-25 : Il n'y a pas eu d'auto genèse, il n'y a pas eu d'évolution. Il y a eu simplement la Création voulue par le Créateur. Votre raison, dont vous êtes si orgueilleux, devrait suffire à vous convaincre qu'à partir de rien, on ne peut former quelque chose d'initial, et qu'à partir d'une chose initiale unique, on ne peut former le tout…

Dans les textes fondamentaux chrétiens.    
Haut de page   

Dans la Bible
Haut de page

 Psaume de David. Les cieux racontent la gloire de Dieu, le firmament proclame l’œuvre de ses mains. Le jour en prodigue au jour le récit, La nuit en donne connaissance à la nuit. Ce n’est pas un récit, il n’y a pas de mots, leur voix ne s’entend pas. Leur harmonie éclate sur toute la terre et leur langage jusqu’au bout du monde (Psaume 18 (19)

Dans le catéchisme de l'Église catholique
Haut de page

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF "Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre" (Genèse 1,1). C’est avec ces paroles solennelles que commence l’Écriture Sainte. (279)   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF La question des origines du monde et de l’homme fait l’objet de nombreuses recherches scientifiques qui ont magnifiquement enrichi nos connaissances sur l’âge et les dimensions du cosmos, le devenir des formes vivantes, l’apparition de l’homme (283)   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF La création, œuvre de la Sainte Trinité (290)   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Le monde a été créé pour la Gloire de Dieu (293)   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Le mystère de la Création (295)   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Dieu crée de rien (296)   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Dieu réalise son dessein : la divine providence (302)   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF La providence et le scandale du mal (309)

Dans d'autres sources.      
Haut de page   

Vidéos :
Maria Valtorta et l’évolution.

 NOUVEAU

Jésus parle de la théorie de l’Évolution.


Acheter le livre.


1. L'évolution et ses illusions et Maria Valtorta - Jean-Marcel Gaudreault.

 

 

 

L'Église et l'évolutionnisme.
Haut de page 

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Déclaration de Jean-Paul II à l'Académie Pontificale des sciences (22 octobre 1996).

… Compte tenu de l'état des recherches scientifiques à l'époque et aussi des exigences propres de la théologie, l'encyclique Humani Generis considérait la doctrine de l'évolutionnisme comme une hypothèse sérieuse, digne d'une investigation et d'une réflexion approfondie à l'égal de l'hypothèse opposée. Pie XII ajoutait deux conditions d'ordre méthodologique: qu'on n'adopte pas cette opinion comme s'il s'agissait d'une doctrine certaine et démontrée et comme si on pouvait faire totalement abstraction de la Révélation à propos des questions qu'elle soulève. Il énonçait également la condition à laquelle cette opinion était compatible avec la foi chrétienne, point sur lequel je reviendrai…

Dans d'autres sources

Débat sur l'évolutionnisme de Darwin.
Haut de page 

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Dossier sur l'évolutionnisme et le créationnisme par Jean-Baptiste de Panafieu sur futura-sciences.com. - Quelques sites Internet sélectionnés - Sélection d'ouvrages   

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Théorie opposée au Darwinisme : Fernand Crombette sur le site du Cercle d'Etudes Scientifiques et Historiques   

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Théorie scientifique alternative au darwinisme : Anne Dambricourt-Malassé sur le site des Humains-associés     

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Théorie scientifique et philosophique alternative : Jean Staune

Retour à l'index des thématiques.
Fiche mise à jour le
14/10/2016.