"L'Évangile tel qu'il m'a été révélé"
de Maria Valtorta

© Centro Editoriale Valtortiano

 

Se repérer

Consulter la Bible en ligne

Aller sur le forum

Qui sommes-nous

Accès direct aux autres notices => Les personnages centraux, les personnages fondamentaux, les personnages principaux, les personnages secondaires, les personnages furtifs

Accueil >> Plan du Site >> Index des groupes de personnage>> Sommaire des personnages importants

 

Typologie des personnages
2. - Les personnages fondamentaux


Accès direct aux rubriques de cette notice => Présentation généralePersonnes composant le groupe - Quel apport de l'œuvre ? - Les points remarquables


Présentation générale
Haut de page

Ces personnages de l'œuvre de Maria Valtorta sont cités ou évoqués plus de 50 fois dans l'œuvre. Alors que le groupe précédent n'était composé que des personnages nominativement connus des Évangiles, celui-ci est formé de trois catégories :  Ceux nommés ou évoqués dans le Nouveau Testament - Ceux inconnus du Nouveau Testament, mais mentionnés dans d'autres sources : historiques, tradition, … - Ceux inconnus du Nouveau Testament et d'autres sources.

Toutefois, les personnages connus du Nouveau Testament sont encore largement majoritaires dans ce groupe. Ce ne sera plus le cas pour les suivants.

Personnes composant le groupe
Haut de page

A - Nommés ou évoqués dans le Nouveau Testament
Haut de page

1.       Étienne, diacre et martyr

2.       Jean Baptiste, le Précurseur

3.       Jeanne, femme de Chouza

4.       Joseph d’Arimathie dit l’Ancien

5.       Joseph, le saint, père nourricier de Jésus

6.       Joseph, fils de Joseph (Joseph le juste)

7.       Lazare de Béthanie

8.       Manaën (Mananen)

9.       Marie, femme d’Alphée (dite de Cléophas)

10.    Marie de Magdala (Marie Madeleine)

11.    Marie Salomé, femme de Zébédée

12.    Marthe de Béthanie

13.    Matthias, le futur apôtre

14.    Nicodème, le synhédriste

15.    Satan, l'adversaire

16.    Suzanne, une des saintes femmes

B – Inconnus du Nouveau Testament mais cités dans d'autres sources
Haut de page

1.        Margziam (Jabé – Martial) amalgamé, dans la tradition, avec son homonyme du IIIème siècle.

2.       Nique (Véronique)

C – Inconnus du Nouveau Testament comme d'autres sources
Haut de page

1.       Élise de Bethsour, une des saintes femmes

2.       Isaac de Jutta, le disciple

3.       Jean d’Endor, l'assassin repentit

4.       Sintica, l'esclave en fuite

 

Quel apport de l'œuvre ?
Haut de page

 Ces personnages, même nommés dans l'Évangile, sont peu connus si ce n'est par la Tradition. L'œuvre de Maria Valtorta les distingue mais les éclairant pour une compréhension approfondie de l'Évangile.

 Au rang de ceux-ci, on retrouvera les "saintes femmes" dont parlent les évangélistes (Matthieu 27,55-56Marc 15,40 - Luc 8,2-3) : Jeanne de Chouza, princesse royale, épouse de l’intendant d’Hérode; Suzanne, la jeune mariée de Cana; Marie de Magdala au caractère trempé, excessive dans la vie dissolue et absolue dans son amour pour le Maître, sa sœur Marthe, Marie de Cléophas, la tante de Jésus et mère courage de deux apôtres, comme Marie-Salomé la femme de Zébédée. Toutes se retrouveront au pied de la Croix avec Marie, la mère douloureuse.

 En outre, au long de son pèlerinage, le lecteur apprendra à mieux connaître Lazare de Béthanie dont la mort attirera le Tout-Jérusalem et fera trembler d’émotion Jésus. Il découvrira Matthias qui deviendra le premier évêque ordonné ainsi que Joseph surnommé Justus qui faillit l’être, "ces hommes qui nous ont accompagnés tout le temps que le Seigneur Jésus a vécu au milieu de nous, en commençant au baptême de Jean jusqu’au jour où il nous fut enlevé" (Actes 1,21-22)

Les points remarquables
Haut de page

Outre l'éclairage apporté aux biographies ci-dessus, l'œuvre de Maria Valtorta met en lumière des acteurs ignorés de l'évangélisation :

 Isaac de Jutta, le disciple, un des bergers de Bethléem retrouvé trente ans plus tard. Il joue un rôle non négligeable dans la formation et l'encadrement des disciples disséminés progressivement dans toute la Palestine.

 Sintica, l'esclave en fuite, qui contraint de s'expatrier à Antioche de Syrie dans une des propriétés de Lazare héritées de son père, y fondra les prémices de cette communauté chrétienne florissante que décrit les Actes des Apôtres (Actes 11 et suivants).

 Jean d’Endor, l'assassin repentit qui suit Sintica dans son exil. C'est lui qui inspire à Jésus la si belle parabole du fils prodigue (Luc 15,11-32).

 

Retour à l'index des groupes de personnages
Fiche mise à jour le 13/06/2010