I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\MV15ANS.gif

"L'Évangile tel qu'il m'a été révélé"
de Maria Valtorta

© Centro Editoriale Valtortiano

Se repérer

Consulter la Bible en ligne

Aller sur le forum

Qui sommes-nous

   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroAccueil.gif   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroOeuvre.gif   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroValtorta.gif   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroThemes.gif   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroBoutique.gif

Retour à l'index des personnages

Accueil >> Plan du Site >> Index des personnages

 

Marie, femme d'Alphée (dite de Cléophas)

La tante de Jésus


Présentation générale - Caractère et aspect - Parcours apostolique - Son nom - Où en parle-t-on dans l'œuvre ? - En savoir plus

Illustration ci-contre : Compianto sul Cristo morto (Lamentation sur le Christ mort) de Nicollò dell'Arca (XVème siècle). Église de Santa Maria della Vita à Bologne.


Présentation générale
Haut de page

De Nazareth C'est une galiléenne (8.27). Tante de Jésus et belle-sœur de la vierge Marie. Elle a épousé Alphée, frère de saint-Joseph, et comme lui de souche royale (8.27). Elle a comme fils Joseph, Simon, Jacques (l’apôtre), Jude (l’apôtre), les "frères" de Jésus (Matthieu 13,55).    

Dans l'œuvre, Marie est indifféremment appelée "Marie (femme) d'Alphée" ou "Marie (fille) de Cléophas" (
voir la note).           

C'est cette parente de Jésus et de sa mère Marie, qui garde la maison de Nazareth dès lors que la Vierge Marie, après l'Ascension de Jésus, décide de se retirer dans la solitude du Gethsémani avec Jean (
10.27)

Caractère et aspect
Haut de page

Elle est robuste et d'allure populaire (2.55). Si Maria Valtorta attribue la cinquantaine à son fils aîné Joseph, Marie d’Alphée doit avoir 70 ans environ, ce que confirme 1.22. C’est une femme empreinte des préjugés de son époque. Elle sait cependant les dépasser : "son cœur est  plein des préventions d'Israël, mais naturellement bon, (6.130)

Parcours apostolique
Haut de page

Témoin de la Résurrection et de l'Ascension 

Déchirée entre ses deux fils qui suivent Jésus et les deux qui sont hostiles, elle subit une nouvelle épreuve : elle perd son mari dès la première année de vie publique. Libre désormais, et selon son profond désir (
3.10 - p.41) elle devient une des femmes-disciples qui suivent Jésus (3.12), "la première des femmes disciples dans l'ordre du temps". Elle souffre et œuvre pour la conversion de tous ses enfants : ce qui se produit.   

Elle est présente à de nombreux évènements.


Son nom : מרים (Miriam)
Alphabet hébreu sur croixsens.net
Haut de page

En hébreu Miryam (Myriam – Mirîam). Ce nom répandu peut désigner l'amertume ou "celle qui est élevée", "Prophétesse" ou le féminin de "Seigneur" - Référence historique : la sœur d'Aaron

Où en parle-t-on dans l'œuvre ?
Haut de page

   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
1.221.641.651.66 

   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
2.2 - 2.13. - 2.14 - 2.20 - 2.54 - 2.55 - 2.58. - 2.60 - 2.65 - 2.68 - 2.70. - 2.71 - 2.73 - 2.74 - 2.76 (p.431) - 2.100 (p.592)

   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
3.10 - 3.12 - 3.17 - 3.22 - 3.24 - 3.40 (p.237) - 3.55 – 3.58 (p.334) - 3.59 - 3.60 - 3.61 - 3.62 - 3.68 - 3.69 - 3.70 - 3.72 - 3.73 - 3.74 - 3.75 - 3.76

   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
4.102 - 4.108 - 4.110 - 4.111 – 4.112 - 4.113 - 4.115 - 4.116 - 4.117 - 4.118 - 4.119 - 4.120 - 4.123 - 4.124 - 4.125 - 4.145 - 4.146 - 4.149 - 4.150 - 4.151- 4.154 - 4.157 - 4.158 - 4.169 - 4.170 - 4.173 - 4.176 - 4.177

   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
5.1 - 5.2 - 5.24 - 5.36 - 5.38 - 5.55 - 5.56 - 5.58 - 5.65 – 5.66

   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
6.1256.126 - 6.127 - 6.128 - 6.129 – 6.130 - 6.131 - 6.132
6.133 6.134 - 6.136 - 6.137  - 6.138.  6.139 - 6.140 - 6.141 - 6.142 - 6.143 - 6.144 - 6.145 - 6.1466.147 - 6.148 - 6.149 - 6.150 - 6.152 - 6.153 - 6.154 -  

   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
L'exil en Samarie :
8.21 - 8.28 - 8.29 - 8.32 - 8.35 - Le retour vers Jérusalem : 8.37 - 8.38 - 8.39 - 8.40 - 8.42 - 8.45

   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
La Semaine Sainte :
9.8 - 9.9 - 9.15 - 9.17 - 9.18

   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
10.1 - 10.2 - 10.5 - 10.12 - 10.20 - 10.23 - 10.26 - 10.27

En savoir plus sur ce personnage
Haut de page

Sainte Marie d'Alphée est fêtée le 9 avril.      

Maria Valtorta nomme indifféremment ce personnage "Marie d'Alphée" ou "Marie de Cléophas". Un nom la désigne alternativement par référence à son époux et à son père. Cette deuxième désignation semblait nécessaire : la multiplicité des Marie et des Alphée dans la famille, devait être source de confusion.

Selon une tradition rapportée par Saint Césaire d'Arles (début du VIème siècle), elle serait venue en Camargue
[1]. On y célébrait solennellement sa fête bien avant le VIème siècle. La famille de Béthanie avait émigrée en Provence à la suite des premières persécutions initiées en 41 par Hérode Agrippa 1er. Elle y est connue sous le nom de Marie Jacobé : surnom qu'elle tient de son fils Jacques, premier évêque de Jérusalem.

Retour à l'index des personnages
Fiche mise à jour le 12/05/2012

 



[1] Étienne-Michel Faillon, Monuments inédits, Le testament de St Césaire, tome 2, chapitre 11