I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\MV15ANS.gif

"L'Évangile tel qu'il m'a été révélé"
de Maria Valtorta

© Centro Editoriale Valtortiano

Se repérer

Consulter la Bible en ligne

Aller sur le forum

Qui sommes-nous

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroAccueil.gif I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroOeuvre.gif I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroValtorta.gif I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroThemes.gif I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroBoutique.gif

           I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\TableMatieres.gif

           I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Precedent.gif

           I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Suivant.gif

           I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\italiano.gif  2.153. - Le donne dei discepoli al servizio di Gesù.

           I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\English.gif  2.153. - Jesus Speaks to His Disciples of Women's Apostolate.


samedi 15 janvier 28 (1 Scébat)
Betsaïda


           Vers l'index des thématiques

           I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BaliseBleue.gif La sainteté des femmes qui restent chez elles

           I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BaliseBleue.gif Le statut des femmes-disciples


     03-016 03-016 03-016I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Resume.gif

- Pierre regrette que son épouse ne suive pas Jésus ......... 45

- Discours (L'apostolat féminin) ........................................... 46

- Vers Césarée Maritime .. 47


     I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BaliseBleue.gif Les commentaires de bas de page sont de Jean-François Lavère

    I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BaliseBleue.gif Voir aussi l'infographie de Carlos Martinez

Accueil >> Plan du Site >> Sommaire du Tome 3

 

3.13.
Jésus parle aux siens de l’apostolat féminin


Vision du jeudi 3 mai 1945

45> "Qu'as-tu, Pierre ? Tu sembles mécontent" demande Jésus. qui suit un sentier de campagne sous les branches des amandiers en fleurs qui annoncent à l'homme la fin de la mauvaise saison. [1]   

"Je réfléchis, Maître."

46> "Tu réfléchis, Je le vois bien, mais ta physionomie fait voir que tu ne penses pas à des choses gaies."         

"Mais Toi qui sais tout ce qui nous concerne, tu le sais déjà."           

"Oui, je le sais déjà. Même Dieu le Père sait les besoins de l'homme, mais Il veut trouver dans l'homme la confiance qui expose ses propres besoins et qui demande de l'aide. Moi, je peux te dire que tu as tort de te tourmenter."         

"Alors
mon épouse ne t'est pas moins chère ?"        

           I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif "Mais non, Pierre. Et pourquoi devrait-elle l'être moins ? Si nombreuses sont au Ciel les demeures de mon Père [2]. Si nombreuses sont sur la terre les fonctions de l'homme. Et pourvu qu'elles soient faites saintement, elles sont toutes bénies. Pourrais-je dire qu'elles sont mal vues de Dieu toutes les femmes qui ne suivent pas les Marie [3] et Suzanne ?"        

"Hé ! non. Alors
mon épouse aussi croit au Maître et ne suit pas l'exemple des autres." dit Barthélemy.  

"Et
la mienne non plus, avec ses filles. Elles restent à la maison, mais toujours prêtes à offrir l'hospitalité, comme elles l'ont fait hier." dit Philippe.    

"Je crois que
ma mère en fera autant. Elle ne peut tout quitter... elle est seule" dit l'Iscariote.        

"C'est vrai ! C'est vrai ! J'étais triste parce qu'il me semblait que la mienne était si... si peu.  Oh ! je ne sais le dire !"        

"Ne la critique pas, Pierre. C'est une honnête femme" dit Jésus.        

"Elle est très timide. Sa
mère les a toutes, filles et belles-filles, pliées sous ses volontés." dit André.     

"Mais, depuis tant d'années qu'elle est avec moi, elle aurait dû changer !"     

"Oh ! frère ! Tu n'es pas très doux, toi non plus, sais-tu ? Sur une personne timide tu produis l'effet d'une grosse bûche qu'on vous lance entre les jambes. Ma belle-sœur est très bonne, et la preuve en est d'avoir supporté avec patience sa mère avec toute sa méchanceté et toi avec ton autorité."

Tout le monde rit de la conclusion si franche d’André et du visage étonné de Pierre qui s'entend proclamer autoritaire.          

           I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Même Jésus rit tout à fait de bon cœur [4]. Puis il dit : "Les femmes fidèles qui ne se sentent pas appelées à quitter leur maison pour me suivre me servent également en restant chez elles. Si toutes avaient voulu venir avec Moi, j'aurais dû commander à certaines de rester. Maintenant que les femmes s'uniront à nous, je dois aussi penser à elles.      

Haut de page   

47> Il ne serait ni convenable ni prudent que des femmes se trouvent sans demeure allant ici et là. Nous, nous pouvons dormir n'importe [5]. La femme a d'autres besoins, et il lui faut un abri. Nous, nous pouvons coucher sur une même litière. Elles ne peuvent rester au milieu de nous par respect et par prudence pour leur constitution plus délicate. On ne doit jamais tenter la Providence ni s'affranchir de la nature au-delà de certaines limites. Maintenant je ferai de toute maison amie où habite une de vos femmes, un abri pour les autres. De la tienne Pierre, de la tienne Philippe, de la tienne Barthélemy, et de la tienne Judas. Nous ne pourrons imposer aux femmes les marches continuelles que nous ferons. Mais elles nous attendront au lieu fixé pour le départ chaque matin et le retour chaque soir.        

Nous leur donnerons des instructions pendant les heures de repos et le monde ne pourra plus jaser si d'autres malheureuses créatures viennent vers Moi et il ne me sera pas interdit de pouvoir les entendre. Les mères et les épouses qui nous suivront serviront de défense à leurs sœurs et à Moi contre les calomnies du monde
[6], Vous voyez que je suis en train de faire un rapide voyage pour saluer là où ils se trouvent les amis que j'ai déjà et ceux que je pourrai avoir. Ceci n'est pas pour Moi. Mais pour les plus faibles parmi les disciples dont la faiblesse soutiendra notre force et la rendra utile auprès de tant, de tant de créatures."        

"Mais, maintenant, nous allons à
Césarée, as-tu dit. Qui est-ce qu'il y a là ?"

           I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\TableMatieres.gif

           I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Precedent.gif

           I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Suivant.gif

"Des créatures qui aspirent au Dieu Vrai, il y en a partout [7]. Le printemps déjà s'annonce dans cette blancheur rose des amandiers en fleurs. Les jours de gel sont finis. Dans peu de jours [8] j'aurai fixé les endroits où se dirigeront et auront un abri les femmes disciples et nous reprendrons alors nos pérégrinations en semant la parole de Dieu sans avoir à nous préoccuper pour les sœurs, sans craindre la calomnie. Leur patience vous instruira et aussi leur douceur. Pour la femme aussi, va arriver l’heure où sonnera sa réhabilitation. De vierges, d'épouses, de mères saintes il y en aura une grande floraison dans mon Église. [9]"        
Haut de page   

 



[1] Un indice que le mois de janvier avance : L'amandier est le premier à fleurir

[2] Évoque "Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père" rapporté par Jean 14,2

[3] La Vierge Marie, Marie de Cléophas, femme d'Alphée et Marie Salomé, femme de Zébédée

[4] C'est une des rares fois où Jésus rit

[5] Jésus explique dans ce paragraphe les dispositions nécessaires pour les femmes disciples

[6] Tout à fait compatible avec la mentalité pharisaïque

[7] Ce sera la rencontre avec le centurion Quintilianus, et la guérison de Faustina, la petite fille de Valéria. Seuls André, Pierre, Jacques et Jean participent à ce voyage.

[8] Les évènements qui vont suivre seront donc rapprochés dans le temps

[9] L'Histoire en porte amplement le témoignage