I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\MV15ANS.gif

"L'Évangile tel qu'il m'a été révélé"
de Maria Valtorta

© Centro Editoriale Valtortiano.

 

Se repérer

Consulter la Bible en ligne

Aller sur le forum

Qui sommes-nous ?

          I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroAccueil.gif          I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroOeuvre.gif          I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroValtorta.gif          I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroThemes.gif          I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroBoutique.gif

          I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\TableMatieres.gif

          I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Precedent.gif

          I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Suivant.gif

         I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\italiano.gif 1.3 - Alla festa dei Tabernacoli. Gioacchino e Anna possedevano la Sapienza.   

        I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\English.gif 1.3 - Anne, Praying in the Temple, Has Her Wish Fulfilled.

 1.3 - En la fiesta de los Tabernáculos. Joaquín y Ana poseían la Sabiduría.

 1.4 - «Joachim hat sich mit der Weisheit Gottes vermählt, die eingeschlossen war im Herzen der gerechten Frau».        

 Автоматический перевод Google.


                  Vers l'index des thématiques
          I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BaliseBleue.gif Chasteté des époux.

 

 

Accueil >> Plan du site >> Sommaire du Tome 1

Ancienne édition : Tome 1, chapitre 4.
Nouvelle édition : Tome 1, chapitre3.

3
À la fête des Tentes. Anne et Joachim possédaient la Sagesse
(suite et fin).

Catéchèse du mercredi 23 août 1944

23>    ;: I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif 3.5- Jésus dit :       

«Les justes sont toujours des sages : amis de Dieu, ils vivent en sa compagnie et il les instruit, lui qui est la Sagesse infinie.

Mes grands-parents étaient des justes et possédaient donc la sagesse. C’est en toute vérité qu’ils pouvaient répéter ce que dit le Livre
[1] quand il chante les louanges de la Sagesse dans le livre du même nom : “C’est elle que j’ai chérie et recherchée dès ma jeunesse ; j’ai cherché à la prendre pour épouse. [2] 

Haut de page        

24> Anne d'Aaron était la femme forte dont parle notre aïeul[3]. Et Joachim, descendant du roi David, recherchait moins le charme et la richesse que la vertu. Anne possédait une grande vertu. En elle, toutes les vertus s’unissaient en un bouquet parfumé de fleurs pour former une réalité unique, la plus belle de toutes : la Vertu. Une vertu réelle, digne de se tenir devant le trône de Dieu.           

Joachim avait donc deux fois épousé la sagesse “en l’aimant plus qu’une autre femme ” : la sagesse de Dieu contenue dans le cœur de la femme juste
[4]. Anne n’avait rien cherché d’autre qu’à unir sa vie à celle d’un homme droit, avec la certitude que la droiture fait la joie de la famille.        

   ;: I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif 3.6- Et pour être l’emblème de la “femme forte”, il ne lui manquait que d’être couronnée d’enfants, car c’est la gloire d’une épouse, la justification du mariage, dont parle Salomon[5]. Il ne manquait à son bonheur que ces enfants, ces fleurs de l’arbre qui s’est uni à l’arbre voisin et porte de nouveaux fruits en abondance, où les deux bontés se fondent en une, car son époux ne lui avait jamais causé la moindre déception.         

   ;: I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif 3.7- Devenue une vieille femme, épouse de Joachim depuis des dizaines d’années[6], elle restait pour lui “l’épouse de sa jeunesse, sa joie[7], sa biche bien-aimée, sa gracieuse gazelle[8]”, dont les caresses conservaient la fraîcheur et l’enchantement de leur première soirée nuptiale et charmaient doucement son amour ; celui-ci restait aussi frais qu’une fleur humide de rosée et ardent comme un feu qu’une main ne cesse d’alimenter. C’est pourquoi, dans leur tristesse d’être sans enfant, ils se disaient l’un à l’autre des “mots de réconfort dans leurs soucis et leurs malheurs[9]”.  

   ;: I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif 3.8- Quand l’heure fut venue, la Sagesse, après les avoir instruits tout au long de leur vie, les éclaira par des songes nocturnes comme on sonne la diane du poème glorieux qui devait naître d’eux et serait Marie, la toute sainte, ma Mère. Si, dans leur humilité, ils n’imaginèrent pas cela, leur cœur pourtant trembla d’espoir à la première annonce de la promesse de Dieu. Les paroles de Joachim révèlent déjà cette certitude : “Espère, espère… Nous vaincrons Dieu par la fidélité de notre amour.” Ils rêvaient d’un fils : ils eurent la Mère de Dieu.

   ;: I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif 3.9- Les paroles du livre de la Sagesse paraissent avoir été écrites pour eux : “J’aurai à cause d’elle gloire parmi les foules[10]… J’aurai à cause d’elle l’immortalité et je laisserai un souvenir éternel à ceux qui viendront après moi. [11]    

Haut de page        

25> Mais, pour obtenir tout cela, il leur fallait acquérir la royauté d’une vertu véritable, durable, qu’aucun événement ne saurait atteindre. Vertu de foi, vertu de charité, vertu d’espérance, vertu de chasteté. La chasteté des époux ! Ils la possédèrent, car il n’est pas nécessaire d’être vierge pour être chaste. Les ménages chastes sont gardés par les anges et ils engendrent de bons enfants, qui font de la vertu de leurs parents la norme de leur propre vie.

          I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\TableMatieres.gif

          I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Precedent.gif

          I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Suivant.gif

   ;: I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif 3.10- Mais à présent, où sont-ils ? Actuellement, on ne veut plus d’enfant, mais on ne veut pas davantage de la chasteté. C’est pourquoi je vous dis que l’amour et la chambre nuptiale sont profanés.»     

Haut de page        

Fiche mise à jour le 30/12/2018.

 



[1] Sagesse 8, 2.

[2] Sagesse 8,2

[3] Salomon, d’où descend Jésus. Auteur des "Proverbes de Salomon, fils de David, roi d’Israël" (Proverbes 1,1). Pour la citation, voir Proverbes 31,10-27

[4] Sagesse 8,9

[5] Cf. Proverbes de Salomon 31,28

[6] La tradition quasi unanime rapporte qu'Anne était mariée depuis plus de 20 ans, (soit 4 lustres) (cf P.V. Charland, Les trois légendes de Madame Saincte Anne, volume 1 1898, page 11), et qu'elle eut Marie dans sa vieillesse.   
Cette tradition est également confirmée par
Marie d'Agreda (La Cité mystique de Dieu – Livre 1, Chapitre 15, § 209, page 518), comme par Anne-Catherine Emmerich (La Vie de la Vierge Marie, Presses de la Renaissance, 2006, page 45)

[7] Proverbes 5,18

[8] Proverbes 5,19

[9] Sagesse 8,9

[10] Sagesse 8,10

[11] Sagesse 8,13.