"L'Évangile tel qu'il m'a été révélé"
de Maria Valtorta

© Centro Editoriale Valtortiano



aucun accent

Se repérer

Consulter la Bible en ligne

Aller sur le forum

Qui sommes-nous

Retour à l'index des groupes de personnages

Accueil >> Plan du Site >> Index des groupes de personnages

 

Les chefs de synagogue


En savoir plus


Les chefs de synagogue
Haut de page

La population des chefs de synagogue, que l'on pourrait assimiler à des "curés" de paroisses actuels, se sont généralement montrés favorables à Jésus, à de rares exceptions.

 Abraham d'Engaddi

 Chef de la synagogue de Gabaon (7.213)

 Chef de la synagogue d’Hébron (3.73)

 Chef de la synagogue de Kériot (2.42 - 3.75)

 Chef de la synagogue de Naïm (3.50)

 Cléophas d’Emmaüs 

 Jaïre de Capharnaüm 

 Jean d’Éphèse 

 Lévi de Nazareth 

 Malachie d’Éphraïm (7.179)

 Matthias de Cédès (5.30)

 Mattathias Sicule, le chef de la synagogue des affranchis romains à Jérusalem (7.231)

 Timon d’Aëra, futur diacre 


En savoir plus
Haut de page

Synagogue vient du grec "synagogué" qui signifie "assemblée". Elles sont apparues au temps de l'Exil, moment d'épreuves et de grand retour à la foi. Le latin "ecclesia" d'où vient le mot "église" a la même signification.

Les fidèles s'y regroupaient pour le sabbat (qui commençait le vendredi à 18.00) et pour chaque fête sous la présidence d'un chef de synagogue. Une tribune lui était réservée ainsi qu'au lecteur. On y faisait en effet lecture d'un passage de la Loi puis d'un prophète. Les rouleaux sacrés, manipulés par un servant, étaient regroupés dans "le saint", isolé par un voile pour rappeler le "saint des saints" du Temple. Le lecteur pouvait être un fidèle.

Après une exhortation ou commentaires, comme le rapporte de nombreux passages de l'Évangile, l'office se terminait par la formule rituelle de bénédiction (bénédiction mosaïque)

Les églises, temples et mosquées reprennent ce modèle de lieu et de principe de culte à Dieu.

Retour à l'index des groupes de personnages
Fiche mise à jour le 15/11/2009