I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\MV15ANS.gif

"L'Évangile tel qu'il m'a été révélé"
de Maria Valtorta

© Centro Editoriale Valtortiano

Se repérer

Consulter la Bible en ligne

Aller sur le forum

Qui sommes-nous ?

   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroAccueil.gif   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroOeuvre.gif   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroValtorta.gif   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroThemes.gif   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroBoutique.gif

        I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\TableMatieres.gif

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Precedent.gif

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Suivant.gif

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\italiano.gif 1.26.6 - Fede, carità e umiltà per ricevere Dio.

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\English.gif 1.26 – Mary of Nazareth Clarifies the Matter with Joseph.

 1.26 - Giuseppe chiede perdono a Maria. Fede, carità e umiltà per ricevere Dio.

 1.26 – Mary of Nazareth Clarifies the Matter with Joseph.

 1.26 - José pide perdón a María. Fe, caridad y humildad para recibir a Dios.

 Автоматический перевод Google.


   Vers l'index des thématiques
  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BaliseBleue.gif Les conditions essentielles pour plaire à Dieu et le recevoir :
Foi
Charité
Humilité.

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BaliseBleue.gif Laissez au Seigneur le soin de vous proclamer ses serviteurs.


   I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Resume.gif

- [Commentaires de Marie : Je souffrais de la douleur de Joseph 158

- L'humilité à son extrême limite 158

- La sainteté de Joseph 158

- Les secrets du Roi] 159

Accueil >> Plan du site >> Sommaire du Tome.

Ancienne édition : Tome 1, chapitre 43.
Nouvelle édition : Tome 1, chapitre 26.

26
Joseph demande pardon à Marie.
Foi, charité et humilité pour recevoir Dieu
(suite et fin).


Vision du mercredi 31 mai 1944

158> Marie dit :  

"Que personne n'interprète d'une manière inexacte ma pâleur. Elle ne provenait pas d'une crainte humaine. Humainement j'aurais dû m'attendre à la lapidation. Mais ce n'était pas le motif de ma crainte. Je souffrais de la douleur de
Joseph. Même la pensée qu'il m'aurait accusée ne me troublait pas en elle-même. Seulement il me déplaisait qu'en s'arrêtant à la pensée de m'accuser il manquât à la charité. Quand je le vis, mon sang ne fit qu'un bond à cause de cela. C'était le moment où un juste aurait pu offenser la Justice en manquant à la charité. Et qu'un juste y manquât, lui qui n'y manquait jamais, cela m'aurait causé la plus extrême douleur. 

Si je n'avais pas porté l'humilité à son extrême limite comme je l'ai dit à Joseph, je n'aurais pas mérité de porter en moi Celui qui, pour effacer l'orgueil de la race humaine s'anéantissait, Lui, qui était Dieu, jusqu'à devenir un homme. Je t'ai fait voir cette scène qu'aucun évangile ne rapporte parce que je voulais attirer l'attention des hommes trop étrangère aux conditions essentielles pour plaire à Dieu et recevoir dans le cœur sa continuelle venue.         

Haut de page.       

159>
  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Foi. Joseph a cru aveuglément à la parole du messager céleste. Il ne demandait qu'à croire parce qu'il était sincèrement convaincu que Dieu est bon et qu'à lui, qui avait espéré dans le Seigneur, le Seigneur n'aurait pas réservé la douleur d'être trahi, trompé, bafoué par son prochain. Il ne demandait qu'à croire en moi, parce que, honnête comme il l'était, il ne pouvait penser qu'avec douleur que les autres ne le fussent pas. Il vivait la Loi, et la Loi dit : "Aime ton prochain comme toi-même[1]". Nous nous aimons tellement que nous nous croyons parfaits même quand nous ne le sommes pas. Pourquoi alors cesser d'aimer le prochain à la pensée qu'il est imparfait ?

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Charité absolue [2]. La charité qui sait pardonner, qui veut pardonner. Pardonner d'avance, en excusant dans son cœur les défauts du prochain. Pardonner tout de suite en accordant toutes les circonstances atténuantes au coupable.         

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Humilité absolue comme la charité. Savoir reconnaître qu'on a manqué, même par une simple pensée, et ne pas avoir l'orgueil, plus nuisible encore que la faute qui précède, de se refuser à dire : "Je me suis trompé", Dieu excepté, tout le monde se trompe. Quel est celui ou celle qui peut dire : "Je ne me trompe jamais" ? Et l'humilité encore plus difficile : celle qui sait tenir cachées les merveilles de Dieu en nous, quand il n'est pas nécessaire de les faire connaître pour Lui en donner la louange, pour ne pas déprécier le prochain qui n'a pas reçu ces dons particuliers de Dieu. S'il le veut, oh ! s'il le veut, Dieu se révèle Lui-même en son serviteur ! Élisabeth me "vit" telle que j'étais, mon époux me reconnut pour ce que j'étais, quand ce fut l'heure pour lui de le savoir.   

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Laissez au Seigneur le soin de vous proclamer ses serviteurs. Il en est amoureusement pressé, car toute créature qu'Il élève à une mission particulière, est une gloire nouvelle qui s'ajoute à la sienne infinie, parce que c'est le témoignage de ce qu'est l'homme tel que Dieu le voulait : une perfection mineure qui reflète son Auteur. Restez dans l'ombre et dans le silence, ô privilégiés de la Grâce, pour pouvoir entendre les uniques paroles qui sont "vie", pour pouvoir mériter d'avoir au-dessus de vous et en vous le Soleil qui éternellement resplendit.

        I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\TableMatieres.gif
  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Precedent.gif
  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Suivant.gif

Oh ! Lumière plus que bienheureuse, qui es Dieu, qui es la joie de tes serviteurs, resplendis sur ces serviteurs qui t'appartiennent, qu'ils en exultent en leur humilité en te louant, Toi seul qui disperses les orgueilleux, mais qui élèves les humbles qui t'aiment[3], jusqu'aux splendeurs de ton Royaume." 

Haut de page.       

Fiche mise à jour le 02/01/2019.

 



[1] Lévitique 19,18.

[2] La foi et la charité sont des vertus théologales, avec l’espérance qui n’est pas citée ici.

[3] Cf. le Magnificat : Luc 1,52.