I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\MV15ANS.gif

"L'Évangile tel qu'il m'a été révélé"
de Maria Valtorta

© Centro Editoriale Valtortiano

Se repérer

Consulter la Bible en ligne

Aller sur le forum

Qui sommes-nous

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroAccueil.gif      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroOeuvre.gif      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroValtorta.gif      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroThemes.gif      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroBoutique.gif

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroductionGaucheT.gif

Accueil >> Plan du Site >> Index des FAQ

 

Jésus : simple prophète ou vrai Dieu ?


Ce que dit l'Église - Jésus est "Dieu" ou simplement "Fils de Dieu" - Jésus a les attributs de Dieu - Y a-t-il un Dieu ou des Dieux ? - Quelques références

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\TableMatieres.gif

Retour vers la biographie de Jésus

Retour vers la notice sur Dieu

Retour vers le sommaire
des dossiers en ligne


 

Certains contestent que Jésus soit Dieu, qu'il l'ait affirmé dans son enseignement et que la Bible l'atteste : la divinité de Jésus serait une vision de la Bible dévoyée par les chrétiens. Il n'est, au mieux, qu'un prophète appelé "Fils de Dieu" en raison de sa sainteté.         

Qu'en est-il vraiment ?          

Ce que dit l'Église   
Haut de page   

Dans son Catéchisme, l'Église exprime et fonde ainsi son acte de foi :         

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF "[1] Nous croyons et confessons que Jésus de Nazareth, né juif d’une fille d’Israël, à Bethléem, au temps du roi Hérode le Grand et de l’empereur César Auguste ; de son métier charpentier, mort crucifié à Jérusalem, sous le procureur Ponce Pilate, pendant le règne de l’empereur Tibère, est le Fils éternel de Dieu fait homme, qu’il est "sorti de Dieu" [2], "descendu du ciel" [3], "venu dans la chair" [4], car "le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité (...). Oui, de sa plénitude nous avons tous reçu et grâce pour grâce" [5].

Ainsi, selon le témoignage d'un apôtre très proche, Jésus est :         
         - Sorti de Dieu 
         - Descendu du ciel       
         - Le Verbe (la Parole de Dieu) qui s'est fait chair (incarnation dans un corps humain).    
         - Il a habité parmi nous 
         - C'est le Fils unique de Dieu (il n'y en a donc pas d'autres)      
         - Il est plein de grâce et de vérité. Il a Dieu avec lui et ne ment pas.

Cette incarnation de la Parole (Verbe) de Dieu est confirmée par ailleurs :     

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF "[6] - "Mais quand vint la plénitude du temps, Dieu envoya son Fils, né d’une femme, né sujet de la loi, afin de racheter les sujets de la loi, afin de nous conférer l’adoption filiale" [7]. Voici "la Bonne Nouvelle touchant Jésus-Christ, Fils de Dieu" [8]: Dieu a visité son peuple [9], il a accompli les promesses faites à Abraham et à sa descendance [10]; il l’a fait au-delà de toute attente : Il a envoyé son "Fils bien-aimé" [11].

Selon cet autre témoignage :
         - C'est Dieu qui a visité son peuple.     
         - Il a accompli les promesses de la Bible (l'Ancien Testament).

Dans ces conditions pourquoi Jésus n'a-t-il pas clairement dit : "Je suis Dieu" ? Au contraire, il parle toujours de son "Père" et se définit comme "Fils de Dieu".

Jésus est-il "Dieu" ou simplement "Fils de Dieu" ?
Haut de page   

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF " [12] "Fils de Dieu", dans l’Ancien Testament (La Bible avant Jésus), est un titre donné aux anges [13], au peuple de l’Élection [14], aux enfants d’Israël [15] et à leurs rois [16]. Il signifie alors une filiation adoptive qui établit entre Dieu et sa créature des relations d’une intimité particulière. Quand le Roi-Messie promis est dit "fils de Dieu" [17], cela n’implique pas nécessairement, selon le sens littéral de ces textes, qu’il soit plus qu’un humain. Ceux qui ont désigné ainsi Jésus en tant que Messie d’Israël [18] n’ont peut-être pas voulu dire davantage [19]."  

Donc, en effet, "Fils de Dieu" ne veut pas dire, dans l'Ancien Testament, que Jésus est nécessairement Dieu.           

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF " [20] Il n’en va pas de même pour Pierre quand il confesse Jésus comme "le Christ, le Fils du Dieu vivant" [21] car celui-ci lui répond avec solennité : "Cette révélation ne t’est pas venue de la chair et du sang mais de mon Père qui est dans les cieux" [22]. Parallèlement Paul dira à propos de sa conversion sur le chemin de Damas : "Quand Celui qui dès le sein maternel m’a mis à part et appelé par sa grâce daigna révéler en moi son Fils pour que je l’annonce parmi les païens..." [23] "Aussitôt il se mit à prêcher Jésus dans les synagogues, proclamant qu’il est le Fils de Dieu" [24]. Ce sera, dès le début [25], le centre de la foi apostolique [26] professée d’abord par Pierre comme fondement de l’Église [27]".           

La situation particulière de Jésus est "révélée" par Dieu lui-même. Mais Jésus a-t-il dit lui-même qu'il était Fils unique de Dieu ?           

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF " [28] Si Pierre a pu reconnaître le caractère transcendant de la filiation divine de Jésus Messie, c’est que celui-ci l’a nettement laissé entendre. Devant le Sanhédrin, à la demande de ses accusateurs : "Tu es donc le Fils de Dieu", Jésus a répondu : "Vous le dites bien, je le suis" [29]. Bien avant déjà, Il s’est désigné comme "le Fils" qui connaît le Père [30], qui est distinct des "serviteurs" que Dieu a auparavant envoyés à son peuple [31], supérieur aux anges eux-mêmes [32]. Il a distingué sa filiation de celle de ses disciples en ne disant jamais "notre Père" [33] sauf pour leur ordonner "vous donc priez ainsi : Notre Père" [34]; et il a souligné cette distinction : "Mon Père et votre Père [35]".          

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF " [36] Jésus se désigne Lui-même comme "le Fils Unique de Dieu" [37] et affirme par ce titre sa préexistence éternelle [38]. Il demande la foi "au nom du Fils unique de Dieu [39]".   

Jésus, Fils de Dieu, désigne donc bien une situation plus qu'humaine, plus que les anges.   

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF C'est d'ailleurs ce qu'attestent ses contemporains en le condamnant pour ce motif :        

Les Juifs lui répondirent: "Ce n’est pas pour une belle œuvre que nous voulons te lapider, mais pour un blasphème, parce que toi qui es un homme tu te fais Dieu."
[40]           

"Le Grand Prêtre lui dit: "Je t’adjure par le Dieu vivant de nous dire si tu es, toi, le Messie, le Fils de Dieu." Jésus lui répond : "Tu le dis. Seulement, je vous le déclare, désormais vous verrez le Fils de l’homme siégeant à la droite du Tout-Puissant et venant sur les nuées du ciel." Alors le Grand Prêtre déchira ses vêtements et dit: "Il a blasphémé. Qu’avons-nous encore besoin de témoins! Vous venez d’entendre le blasphème. Quel est votre avis ?" Ils répondirent: "Il mérite la mort."
[41]

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Il en est de même des démons qui reconnaissent aussi en Lui le Juge puissant de la fin des temps :  

Deux démoniaques vinrent à sa rencontre sortant des tombeaux, si dangereux que personne ne pouvait passer par ce chemin-là. Et les voilà qui se mirent à crier: "Que nous veux-tu, Fils de Dieu ? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps ?" Or, à quelque distance, il y avait un grand troupeau de porcs en train de paître. Les démons suppliaient Jésus, disant : "Si tu nous chasses, envoie-nous dans le troupeau de porcs."
[42]        

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Mais surtout Dieu lui-même l'atteste :      

"
[43] Les Évangiles rapportent en deux moments solennels, le Baptême et la transfiguration du Christ, la voix du Père qui Le désigne comme son "Fils bien-aimé" [44]      

"Et voici qu’une voix venant des cieux disait: "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qu’il m’a plu de choisir."          

"Comme il parlait encore, voici qu’une nuée lumineuse les recouvrit. Et voici que, de la nuée, une voix disait: "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qu’il m’a plu de choisir. Écoutez-le !"     

Ce Fils unique de Dieu, est-il pour autant pleinement Dieu ?

Jésus a les attributs de Dieu           
Haut de page   

L'Évangile atteste que Jésus a des attributs de Dieu et "qu'il est Dieu".         

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Il est préexistant de toute éternité.          

"Les Juifs lui dirent : "Tu n’as même pas cinquante ans et tu as vu Abraham !" Jésus leur répondit: "En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, Je Suis."
[45]        

"Au commencement était le Verbe et le Verbe était auprès de Dieu et le Verbe était Dieu. Il était au commencement auprès de Dieu
[46].   

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Par lui toute la création a été faite           
Haut de page   

"Il était au commencement auprès de Dieu. Tout fut par lui, et sans lui rien ne fut [47]". 

"Il n’y a pour nous qu’un seul Dieu, le Père, de qui tout vient et vers qui nous allons, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui tout existe et par qui nous sommes
[48]"           

"En lui (Jésus) ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui [49]". 

Non seulement Jésus est préexistant à la création, mais on sait que la création a été faite par Dieu [50].       

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Il partage la nature divine
Haut de page   

"Moi et le Père nous sommes un" [51].

"Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un
[52]".           

"En attendant la manifestation de la gloire de
notre grand Dieu et Sauveur Jésus Christ [53]".  

"Lui (Jésus) qui est de condition divine n’a pas considéré comme une proie à saisir d’être l’égal de Dieu. Mais il s’est dépouillé, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes, et, reconnu à son aspect comme un homme, il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, à la mort sur une croix
[54]".           

"Thomas lui répondit: "Mon Seigneur et Mon Dieu" Jésus lui dit: "Parce que tu m’as vu, tu as cru; bienheureux ceux qui, sans avoir vu, ont cru. [55]".          

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Il est l'Unique Sauveur qui remet les péchés      
Haut de page   

Jésus dit au paralysé : "Mon fils, tes péchés sont pardonnés." Quelques scribes raisonnaient en leurs cœurs : "Pourquoi cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés sinon Dieu seul ? [56]"

"L’ange dit aux bergers : Ne craignez point ; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie : c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur
[57]".   

"Et nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde
[58]".  

"Il n’y a aucun salut ailleurs qu’en lui; car aucun autre nom sous le ciel n’est offert aux hommes, qui soit nécessaire à notre salut [59]"           

"Nous travaillons, en effet, et nous combattons, parce que nous mettons notre espérance dans le Dieu vivant, qui est le Sauveur de tous les hommes, principalement des croyants
[60]".

Si Jésus est Dieu, comme son Père, l'Évangile peut-il se dire "monothéiste" ?

Y a-t-il un Dieu ou des Dieux ?       
Haut de page   

Paul affirme très clairement qu'il n'y a qu'un Dieu : "Nous savons qu’il n’y a aucune idole dans le monde et qu’il n’y a d’autre dieu que le Dieu unique. Car, bien qu’il y ait de prétendus dieux au ciel ou sur la terre, il n’y a pour nous qu’un seul Dieu, le Père, de qui tout vient et vers qui nous allons, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui tout existe et par qui nous sommes [61]".

C'est le même Paul qui affirme la divinité de Jésus-Christ : "(La grâce de Dieu) nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux désirs de ce monde, pour que nous vivions dans le temps présent avec réserve, justice et piété, en attendant la bienheureuse espérance et la manifestation de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus Christ [62]"    

Paul distingue bien Dieu le Père et Dieu le Fils en affirmant qu'il n'y a qu'un Dieu unique.      

Par ailleurs, le Livre de la Genèse emploie le pluriel (ce qui n'est pas la règle par la suite) : "Dieu dit : "Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance [63]".   

Un seul Dieu en trois personnes (Père, Fils et Esprit), fonde le Dieu Trin (
Trinité) et éclaire toute la Bible de la Genèse à l'Apocalypse, du début du monde à son retour final en Dieu son créateur.

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\TableMatieres.gif
Fiche mise à jour le
24/12/2011

Quelques références           
Haut de page

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Le Catéchisme de l'Église catholique

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Gotquestions.org

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Bible ouverte

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroductionBasT.gif

Haut de page - Nous contacter

      I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroductionBasDroitT.gif

 



[1] Catéchisme de l'Église catholique (CEC) § 423

[2] Jean 13, 3

[3] Jean 3, 13 ; 6, 33

[4] Première lettre de Jean 4, 2

[5] Jean 1, 14. 16

[6] CEC § 422

[7] Lettre aux Galates 4, 4-5

[8] Marc 1, 1

[9] Luc 1, 68

[10] Luc 1, 55 – Voir aussi le site de "La Source Vive" qui fait le parallèle entre les textes de l'Ancien Testament et l'Évangile

[11] Marc 1, 11

[12] CEC § 441

[13] Deutéronome 32,8; Job 1,6

[14] Exode 4, 22 ; Osée 11,1; Jérémie 3, 19 ; Siracide 36, 11 ; Sagesse 18, 13

[15] Deutéronome 14, 1 ; Osée 2, 1

[16] Deuxième livre de Samuel 7, 14 ; Psaume 82, 6

[17] Premier livre des Chroniques 17, 13 ; Psaumes 2, 7

[18] Matthieu 27, 54

[19] Luc 23, 47

[20] CEC § 442

[21] Matthieu 16, 16

[22] Matthieu 16, 17

[23] Lettre aux Galates 1, 15-16

[24] Actes des apôtres 9, 20

[25] Première lettre à Timothée 1, 10

[26] Jean 20, 31

[27] Matthieu 16, 18

[28] CEC § 443

[29] Luc 22, 70 ; cf. Matthieu 26, 64 ; Marc 14, 61

[30] Matthieu 11, 27 ; 21, 37-38

[31] Matthieu 21, 34-36

[32] Matthieu 24, 36

[33] Matthieu 5, 48 ; 6, 8 ; 7, 21 ; Luc 11, 13

[34] Matthieu 6, 9

[35] Jean 20, 17

[36] CEC § 444

[37] Jean 3, 16

[38] Jean 10, 36

[39] Jean 3, 18

[40] Jean 10,33

[41] Matthieu 26, 63-66 ; Marc 14, 60-62

[42] Matthieu 8, 28-31

[43] CEC § 444

[44] Matthieu 3, 17 ; 17, 5

[45] Jean 8,57-58

[46] Jean 1,1-2

[47] Jean 1,2-3 

[48] Première lettre aux Corinthiens 8,6

[49] Lettre aux Colossiens 1, 15-17

[50] Genèse 1,1

[51] Jean 10.30

[52] Jean 17, 21-22

[53] Lettre à Tite, chapitre 2, versets 12 et 13.

[54] Lettre aux Philippiens 2, 6-8

[55] Jean 20, 28-29

[56] Marc 2, 5-11

[57] Luc 2/10-11 :

[58] Première lettre de Jean 4,14

[59] Actes des apôtres 4,12

[60] Première lettre à Timothée 4,10

[61] Première lettre aux Corinthiens 8,4

[62] Lettre à Tite, chapitre 2, versets 12 et 13.

[63] Livre de la Genèse 1,26