I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\MV15ANS.gif

L'œuvre de Maria Valtorta
© Centro Editoriale Valtortiano.

Se repérer

Consulter la Bible en ligne

Aller sur le forum

Qui sommes-nous ?

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroAccueil.gif I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroOeuvre.gif I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroValtorta.gif I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroThemes.gif I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroBoutique.gif

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroductionGaucheT.gif
Retour à l'index des thématiques.

Accueil >> Plan du Site >> Index des thématiques.

Traduction automatique de cette fiche :
 -  -  -    

Le Purgatoire.
voir aussi : Le ParadisLes LimbesL'Enfer.

Le purgatoire.


Les gens s’imaginent que la mission de l’ange gardien cesse à la mort de son protégé. Or il n’en va pas toujours ainsi […] elle continue telle quelle, sous la forme d’une protection qui intercède et aime celui qui lui est confié, pour ceux qui passent de la terre au purgatoire pour y expier et se purifier. Nous, les anges gardiens, prions alors pour vous avec amour devant le trône de Dieu et, en union à ces prières d’amour, nous lui présentons les intercessions de vos parents et amis sur terre. (Cahiers, 16 juillet 1947).

 Le purgatoire. 
Haut de page.

Extraits de "La Vierge des Derniers Temps", René Laurentin, François-Michel Debroise, Salvator 2014.

Au Purgatoire les âmes souffrent, mais elles souffrent volontiers et dans la joie de l’espérance écrivait sainte Catherine de Gênes (1447-1510)[1].        

Dans deux dictées successives, Jésus précise à Maria Valtorta en quoi consistent les flammes du Purgatoire :

Je te l’explique mais à l’intention de tous, dans une forme qui va choquer beaucoup de personnes qui se croient les dépositaires de la connaissance de l’au-delà et qui ne le sont pas. Les âmes plongées dans ces flammes ne souffrent que pour l’amour. Elles ne sont pas indignes de posséder la Lumière, mais pas tout à fait dignes d’entrer tout de suite au Royaume de la Lumière. Au moment où ils se présentent devant Dieu, ces esprits sont investis de la Lumière. C’est une brève béatitude anticipée qui les assure de leur salut. Elle leur donne la connaissance de ce que sera leur éternité et la pleine conscience de ce qu’ils ont fait à l’âme, la frustrant d’années de bienheureuse possession de Dieu. Plongés ensuite dans le lieu de purification, ils sont assaillis par les flammes expiatrices. Ceux qui parlent du Purgatoire disent la vérité en ceci. Mais ils se trompent en voulant appliquer divers noms à ces flammes. Elles sont un incendie d’Amour. Elles purifient en enflammant les âmes d’amour. Elles donnent l’Amour car, lorsque l’âme est parvenue, par elles, à cet amour auquel elle n’était pas parvenue sur terre, elle en est délivrée et se joint à l’Amour au Ciel[2].

Puis, quelques jours plus tard :

Voilà le tourment. L’âme se souvient de la vision de Dieu qu’elle a eue dans son jugement particulier. Elle emporte avec elle ce souvenir et, puisque le fait d’avoir entrevu Dieu est une joie qui dépasse toute chose créée, l’âme a hâte d’éprouver cette joie de nouveau. Ce souvenir de Dieu et ce rayon de lumière, qui l’a investie lorsqu’elle a comparu devant Dieu, font en sorte que l’âme ‘voit’ la véritable nature de ses manquements. Cette clairvoyance alliée à la pensée qu’à cause de ces manquements, elle s’est volontairement interdit la possession du Ciel pendant des années ou des siècles, constitue sa peine purificatrice[3].

Les âmes du purgatoire ne voient donc pas encore Dieu, mais l’aiment déjà comme au ciel. "Elles ont déjà les élans d’amour des bienheureux[4]".     

Beaucoup d’entre nous sommes destinés "à faire un arrêt dans cette demeure" rappelle Jésus dans Maria Valtorta. La durée de cet arrêt se mesure en année et en siècle selon la gravité des manquements qui le motivent.     

Selon la Gospa à Medjugorje, un temps de purification sur terre, équivaut à mille temps au Purgatoire. Ce que confirme Jésus dans Maria Valtorta :

Il est juste que vous désiriez pendant mille et mille heures d’expiation d’amour ce que mille et mille fois vous avez manqué de désirer sur terre : Dieu, but suprême des intelligences créées. À chaque fois que vous avez tourné le dos à l’amour, correspondent des années et des siècles de nostalgie amoureuse. Des années ou des siècles selon la gravité de votre faute[5].

La tiédeur sur terre ne permet donc pas d’échapper à la souffrance, même si, au Purgatoire, les souffrances n’ont rien à voir avec celles de l’Enfer qu’anime la haine. 

Sainte Françoise Romaine (1384-1440), dans ses visions du Purgatoire, décrit ce lieu avec sept niveaux dont le dernier est proche de l’enfer et le premier du Ciel. L’âme y est tourmentée
[6].     

L’Église cependant s’attarde moins au descriptif du Purgatoire qu’aux suffrages ou prières que les fidèles peuvent et doivent aux âmes du Purgatoire.  

Jésus confirme à Maria Valtorta : une messe peut délivrer des âmes du purgatoire et leur sert toujours à abréger, ou adoucir, leur purification
[7]. Le devoir et la puissance de prière des vivants sont si importants que Jésus lui demande de souffrir un jour pour elles : le vendredi en souvenir du Vendredi-Saint où Jésus vint ouvrir la porte des Limbes aux justes[8].

 L’intercession et la communion des saints.  
Haut de page.

Par son sacrifice, Jésus a ouvert les portes des Limbes aux justes qui, sans cela, n’auraiten pu entrer en Paradis.   

À sa suite, et à son imitation, des
âmes victimes se sont offertes pour hâter la délivrance des âmes du purgatoire.  

Saint Claude La Colombière (1641-1682), qui seconda Marguerite-Marie Alacoque dans la diffusion du culte du Sacré-Cœur, insista, dans le don de lui-même, sur l’offrande réparatrice et sur la miséricorde envers les âmes du Purgatoire.        

Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897) mentionne cette intention dès les premiers mots de son «offrande comme Victime d’Holocauste à l’Amour Miséricordieux du Bon Dieu».

Ô mon Dieu ! Trinité Bienheureuse, je désire vous Aimer et vous faire Aimer, travailler à la glorification de la Sainte Eglise en sauvant les âmes qui sont sur la terre et (en) délivrant celles qui souffrent dans le purgatoire.

C’était de même au cœur de l’offrande victimale du Padre Pio (1887-1968) :

J'en viens à vous demander une permission, dit-il à son Provincial, celle de m'offrir au Seigneur comme victime pour les pauvres pécheurs et les âmes du purgatoire. Ce désir s'est développé de plus en plus dans mon cœur, au point qu'il est devenu, dirai-je, une forte passion. Il est vrai que cette offrande, je l'ai faite plusieurs fois au Seigneur, le conjurant de bien vouloir déverser sur moi les châtiments qui sont préparés pour les pécheurs et les âmes du purgatoire, même en les multipliant, pourvu qu'il convertisse et qu'il sauve les pécheurs et qu'il admette bien vite au Paradis les âmes du purgatoire. Mais maintenant je voudrais la faire, cette offrande, avec votre permission…

Fortunata Evolo (1924-2009) dite Natuzza, consacra l’essentiel de son témoignage au Paradis, à l’enfer et au Purgatoire. Pour elle ce dernier est une création de la Miséricorde de Dieu en ce qu’il permet d'éviter l'enfer aux âmes pécheresses. Elle bénéficiait de messages de défunts à l’intention de leur proche, comme le rapporte la parabole de Lazare et du mauvais riche dans l’Évangile (Cf. Luc 16, 19-31). Cela la rendit suspecte un moment.  

Ce charisme de Natuzza est à rapprocher d’un message de la Vierge Marie à Medjugorje :

Il arrive que Dieu permette (aux âmes du Purgatoire) de se manifester de diverses manières auprès des leurs sur la terre pour rappeler aux hommes l’existence du Purgatoire et solliciter leurs prières auprès de Dieu qui est juste et bon. 
La plupart des hommes vont au Purgatoire, beaucoup vont en Enfer ; un petit nombre va directement au Ciel
[9].

Natuzza priait et souffrait pour les âmes du purgatoire avec cette joie paradoxale que l’on retrouve chez les âmes victimes. Une joie qui ne se comprend que dans leur union à l’Amour souffrant du Christ Rédempteur.           

La prière est une relation personnelle à Dieu. Elle est aussi intercession pour les autres. Non seulement ceux qui cheminent sur terre «dans cette vallée de larmes» dit le Salve Regina, mais aussi ceux qui sont au Purgatoire, comme nous recevons nous-mêmes des secours par l’intercession de la communion des saints
[10].

Dans "l'Évangile tel qu'il m'a été révélé".       
Haut de page           

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif N'est-il pas préférable de souffrir ici qu'au purgatoire ? Pensez, là le temps est multiplié par mille 2.47        

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Le Purgatoire est déjà "vie". Amoindrie, liée, mais toujours de la vie. 4.135

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Beaucoup seront avec Moi dans le Paradis. Certains auront la récompense après l'expiation, d'autres sitôt après la mort, mais la récompense sera telle que comme vous oublierez la Terre et ses douleurs, ainsi vous oublierez le Purgatoire avec ses nostalgies pénitentielles d'amour 6.115         

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Ne crois-tu pas valide l'absolution de Jésus?" Il m'a répondu : "Je la crois valide mais, je pense, en offrant des suffrages, aux âmes pour lesquelles personne ne prie et je dis : s'il n'en est plus besoin pour mon père, que ces sacrifices aillent à ceux à qui personne ne pense". 6.136    

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Dans l'Enfer, la haine et la punition provoquent un aveuglement féroce. Dans le Purgatoire, la soif d'expiation anéantit toute autre pensée. Dans les Limbes, la bienheureuse attente des justes n'est profanée par aucune sensualité. 6.148   

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif La Vierge Marie : Quelle félicité s’est répandue dans tous les royaumes de Dieu : dans le Paradis, dans le Purgatoire, dans les Limbes 10.16

Dans les autres ouvrages de Maria Valtorta. 
Haut de page           

Cahiers de 1943
Voir le sommaire

 

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 16 juin : Chaque époque a eu ses formes de piété […] Puis vint le temps des austères ségrégations. S’ensevelir loin du monde était, selon les idées de l’époque, nécessaire à la perfection et à la rédemption continue des âmes. Des monastères, des ermitages, du fond des cellules murées, des torrents de sacrifices et de prières se répandirent sur la Terre, descendirent au Purgatoire, montèrent au Ciel.  

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Puce.gif 28 juin : Au cours du mois qui s’achève, je t’ai beaucoup parlé de mon Cœur et de mon Corps dans le Sacrement. Maintenant, pendant le mois de mon Sang, je te ferai prier à mon Sang. Dis donc ceci : «‘Très Saint Sang qui jaillis pour nous des veines du Dieu fait homme, descends comme une rosée rédemptrice sur la Terre contaminée et sur les âmes que le péché rend semblables à des lépreux. Voilà : je t’accueille, Sang de mon Jésus, et je te répands sur l’Église, sur le monde, sur les pécheurs, sur le Purgatoire

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 29 juin : Je n’aime .pas les avares. Même les avares en piété. Il y en a beaucoup qui prient pour eux-mêmes, utilisent les indulgences pour eux-mêmes, se nourrissent de moi pour eux-mêmes. Jamais une pensée pour les autres. C’est leur âme qui leur tient à cœur. Je ne les aime pas. Ils ne seront pas damnés parce qu’ils restent dans ma grâce, mais ils auront seulement ce minimum de grâce qui les sauvera de l’Enfer. Quant au reste, qui leur obtiendra le Paradis, ils devront le gagner par des siècles de Purgatoire.

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 30 juin : Or, si je te disais que l’adhésion d’un fils à la mort de son père abrège le Purgatoire pour lui, que le pardon d’un fils pour les fautes plus ou moins vraies du père est un soulagement pour son âme, tu y croirais. Mais dans ce temps-là, tu ne te résignais pas et tu gaspillais le bien que tu faisais. Renoncer à la richesse d’une affection afin de suivre ma volonté sans regrets humains constitue la perfection de la renonciation conseillée au jeune homme de l’Évangile.       

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Puce.gif 14 août : La Communion des saints unit les catholiques du passé avec ceux du présent, les catholiques qui peinent avec ceux qui luttent et ceux qui jouissent du bonheur. Le ciel, la terre et le purgatoire s’entraident et se complètent mutuellement, et de la même façon, les membres de l’Église militante doivent s’entraider et se compléter mutuellement.       

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Puce.gif 17 octobre : Je veux t’expliquer ce qu’est le Purgatoire et en quoi il consiste. Et c’est moi qui te l’explique en une forme qui va choquer beaucoup de personnes qui se croient les dépositaires de la connaissance de l’au-delà et qui ne le sont pas. Les âmes plongées dans ces flammes ne souffrent que pour l’amour.       

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 19 octobre : Quand ma bonté donne tous les signes et tout le temps pour que vous vous prépariez à la vie (éternelle), quand par l’œuvre, non seulement de ma miséricorde, mais aussi de la volonté humaine, le moyen vous est donné de voir aux derniers préparatifs de votre venue à la vie, bienheureux ceux qui s’y préparent avec un soin qui n’est jamais excessif. Si vous y mettiez ce soin, vous tous que l’âge ou une longue maladie, ou l’impitoyable contingence de la guerre mettent dans la quasi-certitude de mourir, il n’y aurait pas tant de pénibles arrêts au Purgatoire.     

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Puce.gif 21 octobre : Je reprends le sujet des âmes qui entrent au Purgatoire. Si tu as déjà saisi le sens complet de mes paroles, ça ne fait rien. Ces pages sont pour tous, car tous ont des êtres chers au Purgatoire et presque tous, avec la vie qu’ils mènent, sont destinés à faire un arrêt en cette demeure. Je continue donc pour les uns et les autres. J’ai dit que les âmes qui purgent leur peine ne souffrent que pour l’amour et expient par l’amour Voilà ce qui explique ce système d’expiation.

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 12 novembre : L’époque satanique sera trois fois plus féroce que l’époque antichrétienne. Mais elle sera brève, car pour les vivants de cette heure-là prieront toute l’Église triomphante au milieu des lumières du Ciel, toute l’Église du Purgatoire dans les flammes purificatrices de l’amour toute l’Église militante avec le sang de ses derniers martyrs.

Cahiers de 1944
Voir le sommaire

 

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Puce.gif 15 janvier : Le purgatoire est un lieu dans lequel vous expiez vos manques d’amour pour votre Seigneur Dieu en pensant à lui, dont l’Essence a brillé devant vous au moment de votre jugement particulier et vous a remplis du désir de la posséder. Par l’amour, vous conquérez l’Amour et, en passant par des degrés croissants de charité enflammée, vous lavez vos vêtements jusqu’à les rendre purs et lumineux pour entrer dans le royaume de la Lumière, dont je t’ai montré les splendeurs il y a quelques jours…            

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 29 mai : Je veux t’indiquer ton programme de souffrances pour tes journées de la semaine. Voyons les grandes catégories pour lesquelles il faut souffrir, celles pour lesquelles j’ai souffert, moi aussi, dans ma Passion: le clergé, les désespérés, les pécheurs, les idolâtres, les âmes en attente de retourner à Dieu, en d’autres termes, pour toi, les âmes du purgatoire; pour moi, il s’agissait alors des justes des limbes.  

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 29 juin : Mais à celui qui me dira: "Voici: ta pièce de monnaie est toujours la même. Je ne l’ai pas négociée, car j’avais peur de ta justice ", je rétorquerai: "Va connaître l’Amour au purgatoire et, là, travaille à conquérir le Royaume, car tu as été un serviteur paresseux.         

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 10 août : Même si tu te trouvais dans le lieu de l’expiation provisoire, tu ferais preuve de cette charité active. En effet, si les âmes du purgatoire ne voient pas encore Dieu, elles l’aiment déjà comme au ciel, et ont déjà les élans d’amour des bienheureux. Ne répète donc plus jamais que tu veux oublier la terre.      

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 1 novembre : (Vision de sa mère) Je pense — mais j’ignore si je suis dans le vrai — qu’elle vient de sortir de l’expiation ou qu’elle en est juste au seuil, aux confins du purgatoire et du paradis, ce qui explique qu’elle ait moins d’éclat, qu’elle soit moins concentrée sur Dieu que les autres.

Cahiers de 1945 à 1950
Voir le sommaire

 

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 25 février 1946 : (Vision d’Aglaé) Je viens parler à une sœur, toujours moins malheureuse que moi, mais qui subit mes souffrances d’autrefois, le purgatoire de la chair avide... Je lui parle par ton intermédiaire, car tu as vu mon abjection et ma rédemption et, dorénavant, tu pourras dire m’avoir vue dans la gloire. Oh, sois témoin de la bonté du Seigneur à l’égard des filles d’Eve intoxiquées, mais qui désirent se débarrasser de l’ardeur brûlante du sang pour l’aimer, lui. Dis-lui de l’aimer, son purgatoire, et de le supporter avec patience et constance.          

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 13 octobre 1946 : Je me sens enivrée et ardente comme il n’est pas permis de le décrire, j'aime Dieu et en Dieu toute la création, les habitants du ciel comme ceux qui vivent sur la terre ou qui souffrent au purgatoire, tous, tous et... — ah, ils ne pourraient pas le croire même si je le leur disais! —, je les aime, eux, comme une mère peut aimer ses enfants malades qui, à moins d’être soignés avec le plus grand amour, risquent de périr et souffrent de leur maladie même s’ils s’imaginent ne pas l’être et ne pas souffrir.        

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Puce.gif 24 novembre 1946 : (Vision des martyrs de la persécution de Domitien) S’il demeure en nous quelque péché, que la flamme du bûcher soit pour nous semblable au feu du purgatoire. Un bref purgatoire, d’ailleurs, puis, revêtus de lumière, nous irons à Dieu. Oui, c’est à Dieu, la Lumière, que nous irons ! Fortifiez vos cœurs.         

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 31 janvier 1947 : Lorsque, dans ma surabondance de joie après que le Sacrifice eut été consommé, je pus ouvrir les Limbes aux justes et tirer du purgatoire une foule d’âmes, j'ai frémi d’horreur en contemplant en esprit que seul le lieu de damnation ne connaissait ni rédemption ni transformation de l’horreur. Mais je n’y suis pas entré. Il n’était ni juste ni utile de le faire. Vous vous étonnez que j'aie pu faire sortir une foule d’âmes du purgatoire? Pensez donc: si une messe peut délivrer des âmes du purgatoire et leur sert toujours à abréger et adoucir leur purification, que n’aura pas été le Sacrifice réel de l’Agneau de Dieu pour elles?     

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 16 mars 1947 : (Vision du Sacré-Cœur) Voilà ce en quoi tout feu, même celui du purgatoire, diffère de mon feu. Car le mien est un feu d’amour parfait, et il ne fait aucun mal, pas même pour faire du bien. C’est là le feu que je te réserve, et lui seul. Voilà ce qu’est mon amour pour toi: il est feu qui réconforte et ne brûle pas, lumière, harmonie, douce caresse. Et voilà ce qu’est mon sang pour toi: douceur et force.   

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 18 avril 1947 : Il te faut remarquer, mon âme, la grande différence entre la perfection qu’une âme atteint après s’être purifiée au purgatoire, des années ou des siècles durant, de ses imperfections non éliminées pendant son séjour sur terre, et celle qu’une âme atteint en un temps mortel très bref, non par quelque action par le biais d’un moyen créé par Dieu, comme celle du purgatoire — ce laboratoire miséricordieux où les âmes imparfaites deviennent ce que doivent être les habitants de la Cité céleste, où rien d’impur ni de laid ne peut entrer —, mais par une volonté personnelle héroïque.     

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 16 juillet 1947 : Les gens s’imaginent que la mission de l’ange gardien cesse à la mort de son protégé. Or il n’en va pas toujours ainsi […] elle continue telle quelle, sous la forme d’une protection qui intercède et aime celui qui lui est confié, pour ceux qui passent de la terre au purgatoire pour y expier et se purifier. Nous, les anges gardiens, prions alors pour vous avec amour devant le trône de Dieu et, en union à ces prières d’amour, nous lui présentons les intercessions de vos parents et amis sur terre.       

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 30 octobre 1947 : Je te dis en vérité que si tu n’unissais pas à ton insuffisance, en comparaison de l’instruction religieuse que je t’ai donnée, l’amour total que tu as pour moi, ton séjour au purgatoire aurait duré longtemps, car tu seras jugée sur les moindres détails, selon la Justice. Mais l’Amour te pardonnera en raison de ton amour et selon ma parole. J’ai dit en effet : "On pardonnera bien des péchés à celui qui a beaucoup aimé."

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 4 octobre 1949 : Je vois ma mère. Elle est dans les flammes du purgatoire. Je ne l’avais encore jamais vue dans les flammes. Je crie. Je n’arrive pas à réprimer le cri […] Ma mère n’est plus aussi sombre, grisâtre, elle n’a plus la même expression dure, hostile au Tout et à tous, que quand je la voyais au cours des trois premières années après sa mort: malgré mes supplications, elle ne voulait pas se tourner vers Dieu... Elle n’est plus morne et triste, presque effrayée, comme je l’ai vue les années suivantes. Elle est belle, rajeunie, sereine.

Livre d’Azarias
Voir le sommaire

 

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 15ème dimanche après la Pentecôte : Après les nombreuses minutes de la terre, il y a l'éternité pour compter toutes les fois où vous aurez tourné Dieu en dérision et fait preuve de dureté envers vos frères. Dans l'éternité, on récolte ce que l'on a semé. C'est pourquoi l'on devrait infatigablement faire des œuvres spirituelles, c'est-à-dire faire le bien, si l'on ne veut pas ensuite moissonner des ronces pour les feux du purgatoire.         

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Puce.gif 18ème dimanche après la Pentecôte : «Lorsqu'on aime à la perfection, on aime de façon démesurée les plus malheureux, ceux qui sont notre douleur. Sans cet amour venant de nous, ils se perdraient.» Je m'enivre et je brûle comme il n'est pas permis de le décrire, j'aime Dieu, et en Dieu toute la création, avec les habitants du ciel, avec ceux qui vivent sur la terre, ceux qui souffrent au purgatoire, avec tous, tous et... oh! ceux-là ne le croiraient pas même si je le leur disais ! Je les aime comme une mère peut aimer des enfants malades et qui, s'ils ne sont pas soignés avec un maximum d'amour, peuvent périr.       

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Puce.gif Fête du Christ-roi : Les justes devaient avoir une récompense. Laquelle, sinon le paradis ? Mais il ne pouvait entrer au paradis des âmes blessées par la faute originelle qu'aucun purgatoire ne peut effacer. Il s'ensuit qu'il était nécessaire d'effacer cette faute. Il fallait donc qu'un Dieu rétablisse l'ordre et le rende même encore plus beau.         

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 2ème dimanche après l’Épiphanie : Si vous n'êtes fervents que pour avoir une récompense aussitôt après votre mort, je vous dis que vous expierez longtemps votre égoïsme au purgatoire.

Leçons sur l’épître de saint Paul aux romains
Voir le sommaire

 

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Leçon n° 11 : Crainte n'est pas terreur. Mais la sainte crainte de Dieu ne doit pas non plus devenir quiétisme. À l'opposé des scrupuleux se trouvent les quiétistes. Un excès de confiance, mais de confiance désordonnée, pousse les quiétistes à croire que Dieu est tellement bon qu'il se contente de tout et de n'importe quoi. Sur la base de ce faux postulat, les quiétistes n'ont pas le souci de faire le bien. Ils demeurent assis dans leur statisme somnolent, un statisme qu'ils cherchent à entretenir avec soin et complaisance. Ils ferment la porte de leur esprit aux vérités qu'ils préfèrent ne pas savoir, celles qui parlent de châtiment, de purgatoire, d'enfer, celles qui parlent du devoir de faire pénitence, et de celui de travailler à son propre perfectionnement.

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Leçon n° 20 : Si, après avoir mal accompli le bien qu'il aurait pu faire, par la miséricorde de Dieu il évite le froid et les tortures de l'enfer, un long séjour l'attend à l'école du Purgatoire, pour qu'il apprenne que la vraie charité n'est pas "hérésie des œuvres"[11]. Voilà le fléau de votre époque qui fait que bien des gens s'agitent pour servir le Christ uniquement à coups de pratiques et d'actions extérieures, pratiques qui laissent les bons tels quels, et peut-être les scandalisent-ils, et n'aident pas les mauvais à s'améliorer ou à se convertir. La vraie charité. Cela signifie donner en tout, et avec conscience, l'exemple d'une vie profondément chrétienne. La vraie charité: celle que Jésus voulait chez Marthe qui se préoccupait trop des honneurs extérieurs à donner au Fils de Dieu[12]. 

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Puce.gif Leçon n° 24 : Certains parmi vous objectent: "Mais alors, la gloire est-elle seulement pour ceux qui au moment de leur mort sont des saints? Et les autres? Le Purgatoire est une prison moins douloureuse peut-être, mais il demeure un lieu de contrainte, et il maintient les âmes séparées de Dieu. Les esprits en voie de purification ne sont-ils pas aussi destinés au Ciel ?"           
Ils le sont. Le jour viendra, ce sera lors du Jugement dernier, où le Purgatoire sera aboli et ses occupants passeront au Royaume de Dieu. Les Limbes, eux aussi disparaîtront car le Rédempteur a racheté tous les hommes qui suivent la justice pour honorer le Dieu de leur foi, et pour s'approcher de lui tel qu'ils le connaissent, de toutes leurs forces.
Mais, qu'il sera long pour eux le chemin de l'exil après leur vie terrestre ! Qu'il sera long aussi pour ceux qui, bien que catholiques, font le strict minimum pour garder allumée la flamme de leur amour, se contentant de faire à peine le nécessaire pour ne pas mourir en état de péché mortel !

Dans les textes fondamentaux chrétiens.      
Haut de page           

Dans la Bible
Haut de page

Indication des sources à venir.

 

Dans le catéchisme de l'Église catholique
Haut de page

1030 : la purification.  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 1031 : la position de l’Église.  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 1032 : Les sources.  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF 1472 : Les peines du péché.

 

Dans d'autres sources.        
Haut de page           

Apparitions mariales de Medjugorje.

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Message du 21 juillet 1982 : Dans le purgatoire, il y a beaucoup d'âmes. Il y a même des personnes consacrées à Dieu: des prêtres, des religieuses. Priez à leurs intentions, au moins 7 Pater, 7 Ave, 7 Gloria et le Credo. Je vous le recommande. Il y a beaucoup d'âmes qui sont au purgatoire depuis longtemps, car personne ne prie pour elles.    

 I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Message du 10 janvier 1983 : Ce n'est pas le Jour des Morts, mais à Noël que le plus grand nombre d'âmes quittent le purgatoire. Il y a au purgatoire des âmes qui prient ardemment Dieu, mais pour qui plus aucun parent ou ami ne prie sur terre. Dieu les fait bénéficier sur terre des prières d'autres personnes. Il arrive que Dieu leur permette de se manifester de diverses manières auprès des leurs sur la terre, pour rappeler aux hommes l'existence du purgatoire et solliciter leurs prières auprès de Dieu qui est juste, mais bon. La plupart des hommes vont au purgatoire. Beaucoup vont en enfer. Un petit nombre va directement au Ciel.

 

Comprendre Medjugorje.

Comprendre Medjugorje : Interview d'Arnaud Dumouch.

Saint François de Sales.

Nous pouvons tirer de la pensée du purgatoire plus de consolation que d'appréhension. La plupart de ceux qui craignent tant le purgatoire, songent plutôt à leur propre intérêt qu'aux intérêts de la gloire de Dieu ; ce qui provient de ce qu'ils envisagent uniquement les peines de ce lieu, sans considérer en même temps les félicités et la paix que Dieu y fait goûter aux âmes. Il est vrai que les tourments en sont si grands que les plus extrêmes douleurs de cette vie n'y peuvent être comparées ; mais aussi les satisfactions intérieures y sont telles, qu'il n'y a point de prospérité ni de contentement sur la terre qui les puisse égaler.        

Source :  mariedenazareth.com (4 novembre 2009)

 

Saint Jean Eudes.

Dieu a donnée Marie à l'Église souffrante en qualité de Mère de miséricorde et de consolatrice des affligés, qui répand des consolations et des rafraîchissements continuels parmi ces flammes très cuisantes de la divine Justice; puisque elle-même assura à sainte Brigitte qu'il n'y avait aucune peine dans le purgatoire qui ne fût rendue plus supportable par son entremise ("Le Cœur admirable de la très sacrée Mère de Dieu" Livre sixième, chapitre I, Oracle X, huitième explication)

Source : mariedenazareth.com (5 novembre 2009)

 

Retour à l'index des thématiques.
Fiche mise à jour le
15/11/2017.

 



[1] Sainte Catherine de Gênes (Catarineta Adorna), Petit Traité du Purgatoire.

[2] Maria Valtorta, Cahiers, 17 octobre 1943.

[3] Ibid., 21 octobre 1943.

[4] Ibid., 10 août 1944.

[5] Ibid., 21 octobre 1943.

[6] Sainte Françoise Romaine, Traité de l’enfer, chapitre 8.

[7] Maria Valtorta, Cahiers, 31 janvier 1947.

[8] Ibid., 29 mai 1944.

[9] René Laurentin, René Lejeune, Message et pédagogie de Marie à Medjugorje. Corpus chronologique des messages, François-Xavier de Guibert, 1990, message du 10 janvier 1983.

[10] Lumen gentium § 51.

[11] "L'hérésie des œuvres" est une expression du cardinal Gaspard Mermillod (1824-1892), évêque de Lausanne et de Genève. Elle a été reprise par Dom Jean-Baptiste Chautard (1858 -1935) Abbé de Sept-Fonds, pour dénoncer l'activité fiévreuse qui prend la place de l'action de Dieu.

[12] Luc 10,38-42.