L'œuvre de Maria Valtorta
© Centro Editoriale Valtortiano

Se repérer

Consulter la Bible en ligne

Aller sur le forum

Qui sommes-nous

Retour à l'index des personnages

Accueil >> Plan du Site >> Index des personnages

 

Zachée (de Jéricho)

Le publicain, modèle du "pauvre en esprit",
fondateur du premier lieu d'accueil et de conversion des réprouvés


Zachée sur le sycomore, d'après une illustration de www.santiebeati.it Présentation générale
Haut de page

Judéen, percepteur d'impôt (publicain) de Jéricho. Il faisait aussi un peu l'achat et la vente d'objets précieux « Car le gabeleur, usurier et voleur comme tous ses semblables a toujours des colliers arrachés par menaces et usure à quelque pauvre qu’il taxe illicitement pour avoir beaucoup à dépenser en orgies et femmes, Et il est très ami de Diomède qui achète et vend or et chair... (2.46) », dit Judas qui négocie avec Zachée les bijoux donnés par Aglaé en signe de repentance (2.79). Zachée est convertit par Jésus dont le discours sur la montagne (voir ci-dessous) l’avait touché (6.106), il se dépouille de ses richesses mal acquises.           

Il ne conserve plus qu'un serviteur : « C'est le serviteur de mon père qui est resté avec moi; les autres, je les ai congédiés. Mais lui m'est cher. C'était la voix qui ne se taisait jamais quand je péchais, et je le maltraitais à cause de cela. Maintenant, après Toi, c'est celui que j'aime plus que tout autre... ». Zachée se dépouille de tout apparat : « après avoir ouvert la grille, il fait entrer Jésus et les apôtres, et il le conduit vers la maison à travers le jardin devenu un potager... La maison aussi est dépouillée de tout superflu (
7.219) ».

À la suite de sa conversion, il veut suivre Jésus, mais, lors d'une prière au Temple, il se sent appelé à un autre apostolat : celui des marginaux. Il se met à accueillir les pécheurs, les incirconcis, « publicains, malheureux comme moi, tenanciers de tripots, ruffians, usuriers, surintendants de galériens et de forçats, d'esclaves, tortionnaires de toutes les misères, soldats sans loi ni pitié, noceurs... » en leur offrant l'hospitalité jusqu'à ce qu'ils trouvent un nouveau métier ou une nouvelle vie. Ensemble, ils entreprennent de réhabiliter une propriété sur la route du Jourdain. Il se fait aider dans toutes ces œuvres par Nike. Le groupe des réprouvés atteint jusqu'à quinze personnes (
7.220).

 Caractère et aspect
Haut de page

40 ans. Petit, pas très agile ni très fort. Un pécheur converti, quelqu'un qui avait le cœur dur, qui aimait ses aises, qui était orgueilleux, vaniteux, luxurieux et avare. Vieux pécheur désormais né de nouveau à la Grâce, redevenu par elle un être jeune et nouveau comme un jeune enfant, ayant pour lui l'humilité qui lui vient du souvenir d'avoir été pécheur, et la volonté décidée de faire dans le reste de sa vie autant de bien qu'il suffirait pour remplir une vie longue et toute consacrée au bien, au point de réparer, et dans une mesure pleine et débordante, tout le mal qu'il peut avoir fait.

 Parcours apostolique
Haut de page

Le prototype du "Pauvre en esprit" (6.108)    

« Maître... on m'a parlé de Toi, il y a un certain temps. Un jour, sur une montagne (le Sermon sur la Montagne
3.29 à 3.34), tu as dit tant de vérités que nos docteurs ne savent plus dire. Elles me sont restées dans le cœur... et depuis lors, je pense à Toi... Puis on m'a dit que tu es bon et que tu ne repousses pas les pécheurs. Moi, je suis pécheur, Maître. On m'a dit que tu guéris les malades. J'ai le cœur malade, parce que j'ai fraudé, parce que j'ai pratiqué l'usure, parce que j'ai été vicieux, voleur, dur envers les pauvres. Mais maintenant, voici, je suis guéri parce que tu m'as parlé. Tu t'es approché de moi, et le démon de la sensualité et de la richesse s'est enfui. Et moi, à partir d'aujourd'hui, je suis tien, si tu ne me refuses pas, et pour te montrer que je nais de nouveau en Toi, voici que je me dépouille des richesses mal acquises. Je te donne la moitié de mon avoir pour les pauvres et l'autre moitié servira à restituer en quadruple ce que j'ai pris frauduleusement. Je sais qui j'ai fraudé (6.106) ».

 Son nom
Haut de page

Forme grecque de Zacharie : "Dieu s'est souvenu" - Référence historique : le prophète contemporain d'Aggée qui pousse, comme lui, à la reconstruction du Temple.

 Où en parle-t-on dans l'œuvre ?
Haut de page


2.46 - 2.79     


6.1066.1076.108 - 6.109 


7.2197.2207.221 


8.28
- 8.39 - 8.40 - 8.42          


La Semaine Sainte : 9.9

 En savoir plus sur ce personnage
Haut de page

Légende ou tradition donnent Zachée marié à Véronique (Nike) et expatrié en Gaule dans le Quercy, à Roc Amadour. Il aurait alors la cinquantaine. Cette estimation est cohérente puisqu’en 29, lors de sa rencontre avec Jésus, il a 40 ans environ. Il aurait donc 55 ans environ au moment des persécutions d’Hérode-Agrippa 1er qui dispersèrent de nombreux croyants en 44.

Son nouveau nom d’Amadour tirerait sa racine d'amator, celui qui aime. Cela correspond bien à l'histoire de Zachée, décrite par Maria Valtorta. Qu'il soit connu par un surnom après sa "renaissance" ne peut surprendre : Sidoine est connu sous le surnom de Restitut (celui à qui Jésus a restitué les yeux).     

Sa migration en Gaule est plausible : il y a eu, en effet,
toute une émigration lors des premières persécutions contre les chrétiens (la famille de Béthanie par exemple). Qu'on le donne enfin marié à Nike (Véronique) relève d'une certaine logique : non seulement Nike est sa voisine, mais encore elle s'unit à son apostolat en faveur des éprouvés de la vie. Il s’agit très probablement d’un mariage symbolique et non charnel.        

Cette légende de Roc Amadour a donc un fond plausible à défaut d'être certaine.
En savoir plus => 

Haut de page

 Retour à l'index des personnages
Fiche mise à jour le
02/03/2013