I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\MV15ANS.gif

"L'Évangile tel qu'il m'a été révélé"
de Maria Valtorta

© Centro Editoriale Valtortiano

 

Se repérer

Consulter la Bible en ligne

Aller sur le forum

Qui sommes-nous

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroAccueil.gif  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroOeuvre.gif  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroValtorta.gif  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroThemes.gif  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\IntroBoutique.gif

  Gamaliel selon Maria Valtorta

Retour à l'index des personnages

Accueil >> Plan du Site >> Index des personnages

 

Gamaliel

Le grand docteur d’Israël, synhédriste et disciple tardif


Présentation générale - Caractère et aspect - Parcours apostolique - Son nom - Où en parle-t-on dans l'œuvre ? - En savoir plus


Présentation générale
Haut de page

Le grand Rabbi d’Israël, petit-fils de Hillel lui-même figure éminente, jouissant au temps de Jésus, d'une grande renommée dans le peuple comme en témoigne le Talmud. Parmi ses disciples, on trouve Étienne (le futur martyr), Hermas et Saül (le futur apôtre Paul), Joseph dit Barnabé son compagnon, Philippe de Canata, le jeune homme riche.

Hillel, qui mourra peu après, et Gamaliel font partie des docteurs qui écoutent le jeune Jésus au Temple. Gamaliel a hérité de l'ouverture d'esprit de son grand-père, fondateur de l'école rabbinique pharisienne la plus libérale. Son père, comme son fils, portent le même nom : Siméon. Ce dernier siège aussi au Sanhédrin. Il n'a pas cependant le charisme de ses ascendants.

Gamaliel réside habituellement à Gamala de Judée (8.31). Ce lieu, identifié à Kefar Gamala (Jammāla), est aujourd'hui localisé à 11 km à l'ouest de Ramallah, au nord de Jérusalem.


Caractère et aspect
Haut de page

"Les paupières presque abaissées sur des yeux sévères et, quand il les lève, ses yeux très foncés, profonds et pleins de pensée se découvrent, dans toute leur sévère beauté, de chaque côté d'un nez allongé et fin et sous le front un peu dégarni d'un homme âgé, haut, marqué de trois rides parallèles et où une grosse veine bleuâtre dessine un V au milieu de la tempe droite." (3.20)

"Pharisien et docteur jusqu'à la moelle des os, mais aussi honnête et juste". "Yeux profonds sombres et sévères" (2.81)

Gamaliel grand, à l’aspect noble, beau, aux traits fortement sémitiques, un front haut, des yeux très noirs, intelligents, pénétrants, longs et très enfoncés sous les sourcils épais et droits, aux côtés d’un nez droit, long et fin qui rappelle un peu celui de Jésus. La couleur de la peau, aussi, la bouche aux lèvres fines, rappellent celles du Christ. Seulement les moustaches et la barbe de Gamaliel, autrefois très noires, sont maintenant grisonnantes et plus longues. (10.30)

Souvent vêtu de blanc.


Parcours apostolique
Haut de page

Il fait partie des docteurs qui se fascinent pour le jeune Jésus lors de son examen au Temple à l'âge de douze ans révolus (Bar Mitzva). À cette occasion Jésus lui prédit un signe qu’il attendra désormais : "au son de ma voix, les pierres trembleront…" (1.68)

Retrouvant Jésus adulte et ne faisant pas le lien avec l'enfant qui l'avait fasciné, il demeure sceptique mais pas hostile :"Ce ne seront pas les miracles d'un homme de Dieu qui m'enlèveront l'aiguillon que je porte au cœur de ces trois questions qui restent sans réponse : Le Messie est-il vivant ? Était-ce celui-là ? Est-ce celui-ci ?" (2.81 - p.458). "Je suis pour Toi un ami, Jésus. Je ne te crois pas inférieur à moi, mais plus grand" (3.20). Il n’arrivera à se décider pour la conversion qu’au pied de la croix.

Cette attitude ambiguë n'est pas dénuée de gestes à l'encontre de Jésus : il le renseigne indirectement sur les complots tramés contre Lui. Esprit droit, il est scandalisé lorsqu’au procès pour viol d’Eléazar le fils d’Anna, celui-ci est disculpé alors que son accusateur, parent de la victime, est condamné (5.66) : "Que vienne vite le nouveau Samson pour faire périr les philistins corrompus". Son indépendance d'esprit se manifeste lors de la séance houleuse du Sanhédrin qui sut la résurrection de Lazare : "Moi-même je le reconnais pour le plus grand Rabbi d'Israël. Et je m'honore d'être... détrôné par Lui." dit-il publiquement de Jésus (8.10). La polémique se poursuivant, Gamaliel confesse même, un bref instant, sa divinité : "Il est Celui qui est." Mais avoue : "Tant qu'a duré la lumière du Très-Haut, je l'ai vu tel", car son esprit s'obscurcit à nouveau sans partager la haine du Sanhédrin (8.10 – p. 82).

Au procès de Jésus, il se lève scandalisé : "Il n'est pas permis de procéder comme nous procédons, et j'en ferai une accusation publique." (9.22). Mais c'est "allongé par terre, au pied de la Croix" (10.31), quand la terre aura tremblé au dernier soupir de Jésus, qu'il se précipitera pour reconnaître le Messie (9.29). Bouleversé, vieilli, il se terre dans sa maison et remets en cause tous les fondements de sa science (10.18/11). Dès lors sa conversion est en route : il fréquente la maison de Nicodème " il cherche maintenant, avec angoisse, la vérité, la lumière, le pardon, la vie" (10.29)

Lors du procès d'Étienne, il répond à Saül fanatisé qui lui demande s'il n'est pas disciple du "malfaiteur" Jésus : "Je ne le suis pas encore. Mais si Lui était ce qu’il disait, et en vérité beaucoup de choses tendent à prouver qu’il l’était, je prie Dieu de le devenir." (10.30). Ce n'est pourtant qu'une dizaine d'années plus tard que, devenu aveugle, il ira trouver Jean et la Vierge Marie au Gethsémani pour recevoir définitivement, non la vue des yeux, mais la vue de l'esprit (10.33).

Selon des sources historiques, il mourra cinq ans plus tard. Soit à l'âge de 75 ans environ.


Son nom
Haut de page

Gamaliel signifierait "Récompense de Dieu"


Où en parle-t-on dans l'œuvre ?
Gamaliel fait partie des personnages principaux cités plus de 10 fois dans l'œuvre
Haut de page

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
1.67 - 1.68

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
2.50 - 2.81 - 2.83

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
3.20

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
4.87 - 4.135 - 4.139 - 4.145 - 4.146

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
5.27 - 5.28 - 5.44 - 5.54 - 5.55 - 5.66

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
7.156 - 7.164 - 7.166 - 7.169 - 7.172 - 7.173 - 7.181 - 7.182

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
8.6 - 8.8 - 8.10 - 8.21 - 8.31 - 8.37 - 8.42

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
9.7 - 9.11 - 9.15 - 9.17 - 9.22 - 9.29

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif
10.16 - 10.18/11 - 10.29 - 10.30 - 10.31 -10.33


En savoir plus sur ce personnage
Haut de page

Sources chrétiennes

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Gamaliel est honoré comme saint par l'Église et porté au Martyrologe du 3 août.

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Les Actes des apôtres relatent l'intervention que fit Gamaliel devant le Sanhédrin, lors de l'arrestation de Pierre et de Jean (Actes 5,35-39)

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\Personnages\Lemann.jpg Mgrs Auguste et Joseph Lemann (ci-contre), juifs convertis, dans "Valeur de l'assemblée qui prononça la peine de mort contre Jésus-Christ" (1877), indiquent que Gamaliel mourut dix-neuf ans après J.-C. (soit vers l'an 49 dans le calendrier retenu).

Sources juives

  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\BouleBleue.GIF Le Talmud dit de lui : "Le rabbin Gamaliel mort, c’est la gloire de la loi qui disparut".

 

Retour à l'index des personnages
Fiche mise à jour le 24/03/2011